Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce lundi soir sur France 3, retour sur l’histoire de la colonisation française, d’Alger à Madagascar et de Dakar à Saigon.

Série documentaire au format 3 x 60', Colonisation, une histoire française est diffusée ce lundi 4 octobre dès 21h05 sur France 3. Écrit et réalisé par Hugues Nancy. Commentaire dit par Chloé Réjon. Conseiller historique, Marc Ferro.

Est-il enfin possible de regarder en face ce passé colonial qui trouble encore aujourd’hui les mémoires et qui exacerbe les identités au point de mettre en péril le creuset républicain ? À l’aide d’archives exceptionnelles et souvent inédites, les films nous montrent comment la France a édifié, par la force et dans le sang, un empire colonial de 11 millions de kilomètres carrés. Un empire où vivaient des dizaines de millions d’habitants, maintenus dans une situation de soumission et qui pourtant n’ont jamais cessé de se battre pour se libérer du colonisateur. Des peuples que la France s’avérera finalement incapable d’accompagner vers l’indépendance quand il en était encore temps. Cet empire va ainsi se désintégrer violemment, en quelques années à peine, à partir de 1946. Cette histoire, c’est la nôtre. Elle nous raconte la France d’aujourd’hui, puisque de cette confrontation violente entre des peuples, est née une irréversible communauté de destin.

Épisode 1 : Conquérir à tout prix, 1830-1914. Avec la conquête de l’Algérie en 1830, c’est un siècle d’expansion sans précédent qui s’ouvre sur les territoires africains puis en Asie. Une expansion menée au nom du « progrès » et de la « mission civilisatrice » de la France. Mais, en réalité, cette extension territoriale française a été, partout, le fruit de conquêtes militaires particulièrement violentes. Car là où la France a tenté de planter son drapeau, elle a dû faire face à une résistance acharnée, de l’Algérie à l’Afrique noire, puis de l’Indochine au Maroc.

Épisode 2 : Fragile apogée, 1918-1931. L’empire français, le deuxième au monde après celui des Britanniques, atteint en 1920 son apogée territorial. Avec le Liban, la Syrie, le Cameroun et le Togo, jamais le domaine colonial de la France n’avait été aussi étendu. Les Années folles seront celles de l’âge d’or de l’empire. Mais cet empire tout-puissant est en réalité un colosse aux pieds d’argile. Au Maroc comme en Syrie, plusieurs rebellions armées vont sonner comme un avertissement. Alors, la France, au pied du mur, doit mener de profondes réformes et associer enfin les peuples colonisés aux destinées de leurs territoires. C’est ce que tenteront, en vain, plusieurs gouvernements de gauche (Cartel des gauches en 1924 et Front populaire en 1936). Car il est trop tard. La France, sous la pression du lobby colonial, est incapable de réformer en profondeur un système qui semble donc voué à l’échec.

Épisode 3 : Prémices d'un effondrement, 1931-1945. Le 6 mai 1931, le président de la République Gaston Doumergue, accompagné du maréchal Lyautey, inaugure à Paris la plus grande exposition coloniale jamais imaginée. Plus de huit millions de visiteurs vont se presser au bois de Vincennes pour découvrir ces territoires mystérieux de l’empire que l’on a ici reconstitués avec minutie. Tout a été pensé pour offrir l’image d’un monde colonial idéalisé et parfait. Mais ces visiteurs ne peuvent imaginer que leur empire vient en réalité de vivre son apogée et que les millions de sujets de cet empire, d’Alger à Hanoï et de Tunis à Beyrouth, vont, les uns après les autres, remettre en cause la tutelle française. Et bientôt vont apparaître les prémices d’un effondrement qui va être accéléré par la Seconde Guerre mondiale.

Ce lundi soir sur France 3, retour sur l’histoire de la colonisation française, d’Alger à Madagascar et de Dakar à Saigon.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article