Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Témoignages d'enfants de femmes battues, jeudi dans Ça commence aujourd'hui.

Sur France 2, le jeudi 25 novembre à 13h55 : À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, « Ça commence aujourd’hui » propose une émission consacrée aux témoignages d’enfants de femmes battues.

Souvent oubliés ou considérés comme des victimes collatérales, les enfants de femmes battues sont des rescapés qui ont subi des séquelles lourdes, voire irréversibles. De même que les femmes doivent être aidées, les enfants qui entendent ou assistent à des scènes de violences entre leurs parents sont toujours des victimes.

Pour en parler, Faustine Bollaert recevra sur son plateau Valérie, Christine et Anthony, exposés aux violences conjugales lorsqu’ils étaient enfants.

Valérie, 56 ans, mariée, 2 enfants : « Les enfants témoins des violences conjugales de leurs parents sont traumatisés à vie mais ne sont pourtant pas considérés comme des victimes. Je n’ai personnellement jamais reçu de coups car ma mère prenait tout sur elle mais à 56 ans, ces souvenirs sont toujours gravés en moi. Je me revois petite tenter de cacher mon frère et ma sœur sous le lit, d’implorer mon père de s’arrêter, de dissimuler les couteaux sous mon oreiller, d’aller chercher les voisins...»

Christine, 48 ans, en couple, 3 enfants : « J’ai toujours vu mon père frapper ma mère. Lorsqu’il ne buvait pas, c’était un homme adorable, aimant mais après quelques verres, c’était une autre personne. J’ai assisté à des scènes d’une violence inouïe. Les gendarmes sont intervenus plusieurs fois mais le cauchemar ne s’est jamais arrêté. Jusqu’au jour où ma mère s’est défendue et a poignardé mon père qui a été blessé. Je devais avoir 5 ans… Mais aujourd’hui, je suis apaisée, j’ai fait un gros travail avec des psychologues pendant des années et surtout, mon caractère m’a sauvée. Il ne faut pas subir sa vie et il faut parvenir à faire le deuil des parents idéaux. »

Anthony, 29 ans, en couple, 2 enfants : « Mon beau-père, celui qui est devenu mon père adoptif, est entré dans notre vie quand j’avais 6 mois. Il m’a vu grandir, m’a éduqué comme si j’étais son fils. Vers mes 10 ans, il a commencé à être violent avec ma mère, ça a commencé avec de la violence verbale. Quand j’ai eu 13/14 ans, ma mère a voulu le quitter et c’est à partir de cet instant que la violence physique, à chaque fois sous l’emprise de l’alcool, a commencé. Aujourd’hui, j’ai réussi à me reconstruire, j’ai une vie de famille stable et je fais tout pour ne pas ressembler à ce beau-père, même si ces souvenirs me hantent. Dans cette histoire, j’ai été aussi une victime. » 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article