Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'agressivité de certains journalistes va finir par rendre Éric Zemmour sympathique, juge Nicolas Sarkozy (Vidéo).

Ce samedi matin sur RTL, Éric Dussart et Jade recevaient l'ancien Président de la République Nicolas Sarkozy, dans le programme On refait la télé.

Parmi les sujets évoqués, Éric Zemmour.

"Je n'ai pas les idées 'Éric Zemmour sur plein de sujets. Mais, un peu comme Voltaire, je n'ai pas vos convictions mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer. L'agressivité de certains journalistes va finir par le rendre sympathique. Un journaliste n'a pas à être agressif, il a à poser ses questions, même des questions difficiles. Mais plus la question est difficile, plus elle est ciblée, plus elle est ciselée, moins il doit être agressif. L'antenne ne lui appartient pas... Cette diabolisation est horrible."

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Sans parler des affaires qui semblent s’attacher à lui, ce qu’il y a d’amusant avec Sarkozy, c’est que malgré sa défaite pour sa réélection en 2012 face au redoutable Hollande et son échec à la primaire des Républicains en 2016, il continue de penser que son avis est primordial alors qu’il fait totalement parti du passé, y compris pour les personnes appartenant à son courant d’idées. Il aurait donc dû suivre l’exemple de Giscard qui, des décennies durant, est très peu intervenu après sa défaite de 1981 (« Au revoir »).
Répondre
S
C tout ce que vous avez trouvé, qu'il est obsolète d'après vous, personnellement je pense le contraire et le fond de l'affaire est de dire n'importe quoi sur un candidat pour le discréditer. ce n'est pas la définition d'une démocratie . Ce qui importe n'est pas un sentiment personnel mais le fait que tout le monde puisse s'exprimer et être traité de la même manière ce qui semble difficile à concevoir chez certains journalistes