Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À voir ce dimanche soir sur M6 : Santé, bien-être, charlatans et nouveaux gourous.

Santé, bien-être, charlatans et nouveaux gourous : enquête présentée par Bernard de la Villardière ce dimanche 29 mai à 23h15 sur M6.

Un Français sur trois prendrait soin de lui pour être en forme physiquement et mentalement. Le marché du bien-être et de la santé naturelle, qui a explosé avec la pandémie, représente désormais trente-sept milliards d’euros.

Parmi ceux qui en profitent, des guérisseurs, des thérapeutes alternatifs, des naturopathes extrémistes. Parmi eux, beaucoup de gourous et de charlatans qui promettent de retrouver la forme avec des jus de légumes, une alimentation 100% crue, des purges ou un jeûne sec. Certains, adeptes de l’anti-médecine, promettent même de guérir toutes les maladies grâce à des régimes parallèles.

Éric organise des stages de "prana", énergie vitale universelle selon la spiritualité indienne. Son objectif : apprendre à se nourrir d’air et de lumière. Pas de nourriture, ni d’eau pendant plusieurs jours. Une pratique décriée par la médecine classique. Éric s’inspire de l’Australienne Jasmuheen, chef de file de ce mouvement...

Bernard, lui, prône la libération des émotions et prétend qu’aucune maladie n’est incurable. Pour guérir du cancer ou du covid, il suffit, selon lui, d’écouter son corps et de se reconnecter à son énergie intérieure. Camille a engagé une bataille judiciaire contre le naturopathe qu’elle estime responsable du décès de son mari. Atteint d’un cancer des testicules, il a refusé les traitements classiques comme la chimiothérapie, suivant les conseils de son naturophate, l’un des protégés d’Irène Grosjean, surnommée "la papesse du cru". Finalement hospitalisé, il n’a pas survécu à ce cancer qui se soigne très bien, s’il est pris à temps.

Pour enquêter sur les dérives du marché du bien-être et de la santé naturelle, une cellule spécialisée de la police judiciaire a été créée. Les affaires se multiplient, mais les enquêtes peuvent durer plusieurs années. Face à l’ampleur du phénomène, des associations se mobilisent aussi pour alerter sur les dangers de ces mouvements pseudo-thérapeutiques. L'équipe de ce reportage a rencontré un collectif qui traque les nouveaux gourous de la santé sur leur terrain de jeu favori : internet et les réseaux sociaux. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article