Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adaptation d'un récit de Nathalie Saint-Cricq pour France 2, avec Pierre Arditi dans la peau de Clémenceau.

En tournage jusqu'au  10 octobre en Ile de France et en Vendée​, pour France 2, le téléfilm​ ​Clemenceau et Marguerite.

Cette fiction démarre par un coup de foudre imprévu entre Georges Clemenceau, 82 ans, et une éditrice de 40 ans sa cadette. Leur histoire d’amour ne s’achèvera qu’à la disparition de Clemenceau, quatre années durant lesquelles ils échangeront plus de 700 lettres, écrites le cœur battant. Elle les conduira en Vendée, la terre natale de Clemenceau, à Giverny mais surtout elle se déroulera à Paris.

Marguerite, mariée et mère de famille, est restée inconsolable de la mort de sa fille ainée, Annette. Le pacte que lui propose Clemenceau « Je vous aiderai à vivre, vous m’aiderez à mourir » dépasse le temps et la mort. Il scelle leur relation dans un tourbillon d’énergie vitale, de joies et de passion.

Rien ne les prédestinait à s'entendre. L'ancien Président du Conseil n’a rien perdu de sa flamboyance ni de son orgueil. Il est aussi colérique et tempétueux qu'elle est discrète et réservée. Cette relation amoureuse va faire reprendre goût à l'existence pour Marguerite, tout en ranimant chez Clemenceau la flamme d'anciennes batailles.

A travers leur histoire, ce sont ses amitiés, en particulier avec Claude Monet, ses ennemis publics, comme Briand et Poincaré, mais aussi toute l’époque de l’entre-deux guerres qui ressuscitent. Filmée dans les lieux même où elle s’est déroulée, cette histoire nous enthousiasme par son authenticité, sa singularité et son émotion.

Parmi les interprètes :

  • Pierre Arditi (Georges Clemenceau),
  • Émilie Caen (Marguerite Baldensperger),
  • Elizabeth Bourgine (Madeleine Clemenceau Jacquemaire),
  • François Marthouret (Claude Monet),
  • Chantal Neuwirth (Clotilde),
  • François Levantal (Nicolas Pietri),
  • Scali Delpeyrat (Fernand Baldensperger),
  • Serge Riaboukine (Aristide Briand),
  • Arthur Choisnet (Albert Boulin - majordome).

D'après le récit de Nathalie Saint-Cricq " Je vous aiderai à vivre, vous m'aiderez à mourir " paru aux Editions de l'Observatoire.

Réalisatrice, Lorraine Lévy.

Scénario, Jacques Santamaria et Nathalie Saint-Cricq. ​

Adaptation d'un récit de Nathalie Saint-Cricq pour France 2, avec Pierre Arditi dans la peau de Clémenceau.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article