Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Zoom ce soir dans Zone interdite sur ces personnes qui font revivre la campagne.

Un village sur deux n’a plus de commerce dans notre pays ! Pourtant, un Français sur trois vit dans une commune de moins de 3.500 habitants.

La désertification sévit depuis des décennies. Mais il y a de l’espoir car, discrètement, des Français ont choisi de faire revivre ces coins de France. Les initiatives se multiplient, des challenges pour certains, des changements de vie pour d’autres et pour tous ces villages, une formidable renaissance.

Document présenté par Ophélie Meunier ce dernier dimanche d'octobre, dans Zone interdite à 21h10.

Près de Lyon (Rhône), pour éviter que la ferme de son père ne sombre, Amandine, 30 ans, a décidé de changer de vie. Elle a quitté son travail de notaire pour révolutionner la ferme de son père. Producteur de blé et éleveur de volailles, l’agriculteur a bien du mal à vivre de son métier. Alors la jeune femme veut tout miser sur la vente directe et le circuit court, en ouvrant une épicerie sur la ferme. Un challenge pour cette jeune maman qui va sacrifier sa vie de famille le temps de sauver l’affaire de son père et aider les agriculteurs des alentours.

À Lingreville (Manche), entre les champs de carottes et de salades, Éric Michigan mise sur un produit étonnant pour créer des emplois : les bains à remous. L’entrepreneur s’est lancé dans la production de spas 100% français et fabriqués à la campagne : la coque vient de Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), les pièces en métal de Villedieu-les-Poêles (Manche), le tout est assemblé dans son usine Normande. Pour se faire connaître, il doit faire la tournée des foires. Mais l’amoureux de la campagne va se heurter à un obstacle inattendu : la difficulté d’embaucher.

Sylvain, 29 ans, est étudiant en médecine à Dijon (Côte-d’Or). Il a choisi de faire ses stages en zone rurale pour, plus tard, s’installer dans le Morvan. Il faut dire que la Nièvre est l’un des pires déserts médicaux de France. Depuis 2010, le département a perdu un quart de ses médecins. Mais le jeune praticien a surtout décidé de faire venir d’autres jeunes sur son territoire. Week-ends découvertes, déplacements dans les facultés de médecine, internat rural, il vante les atouts de la campagne. Il tente également de recréer un tissu social. Il y a deux ans, il a racheté un bar et organise désormais des concerts et des soirées dansantes. Une bouffée d’air frais pour la jeunesse du Morvan.

Parfois ces initiatives viennent perturber la tranquillité de ces communes. En Lozère, Pied-de-Bornes revit grâce à une poignée de nouveaux arrivants : épicerie coopérative, auberge restaurant, projet d’atelier de transformation et boulangerie… Mais le village est au cœur d’une querelle qui oppose anciens et nouveaux ruraux.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article