Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par thomas 30/07 10h45



Après l'annonce par TF1 de la diffusion du téléfilm "Monsieur Léon" ce lundi soir, au tour de M6 de communiquer son hommage à Michel Serrault.




"
En hommage à Michel Serrault, M6 diffusera le film « La cage aux folles » à 20h50, suivi de « La cage aux Folles II » à 22h25, au lieu respectivement des films « Nuit d’ivresse » et « Monique » initialement prévus.

La suite des programmes reste inchangée."




Le synopsis des films proposés (Wikipedia) :



La cage aux folles (1978).
Renato Baldi tient avec son amant Albin un cabaret de danseurs travestis qui s'appelle La Cage aux folles. Albin fait des scènes de plus en plus fréquentes à Renato, et ce dernier reçoit la visite de son fils, Laurent, qui va se marier. Le problème: les parents de sa fiancée, très conservateurs, veulent rencontrer les parents de Laurent lui-même.


La cage aux folles 2 (1980).
Albin, plus connu sous le nom de Zaza, l'illustre star du cabaret « La Cage aux Folles », veut prouver à son amant Renato qu’il est encore sexy. Il va s’asseoir en terrasse pour séduire un homme. Un espion vient l’accoster et l’emmène dans un hôtel. Avant de mourir assassiné, il lui confie à son insu un microfilm. Zaza va devoir utiliser tout son art du déguisement pour échapper aux espions désormais à ses trousses. Ce sont des tueurs sans scrupule eux-mêmes poursuivis par le contre-espionnage français. Ils sont à la recherche de ce microfilm qui est en la possession du travesti ! Débute ainsi une course-poursuite hilarante et loufoque entre tous les protagonistes...


 

 

 

Commenter cet article

paule 30/07/2007 20:55

"Monsieur Léon" est une magnifique fiction avec un Michel Serrault criant de vérité et de tendresse ...Que la diffusion date de 9 mois ou plus, excellente occasion de le voir pour tous ceux qui l'ont râtéDe temps en temps, la télé est capable de proposer de très belles choses

Véro 57 30/07/2007 10:54

Des classiques un peu trop rediffusés, mais des séquences d'anthologie dont le souper dans le premier opus :)