Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 08/01






prison.jpg





Arte propose ce mardi soir une théma spéciale "prisons de femmes". Avec la diffusion de trois documentaires inédits.




En France comme en Allemagne, la proportion des femmes dans la population carcérale est inférieure à 5 %. Leur vie en prison est-elle différente de celle des hommes ? Les motifs qui les y ont amenées sont-ils spécifiques ? Enquêtes en France, en Allemagne et au Brésil.




A 21h00, "A la prison de Vechta".  La prison au quotidien dans un établissement pénitentiaire pour femmes, en Allemagne.




Peu avant 22 heures, "Elles parlent avec les poings". Enquête à Hanovre et à Marseille sur les conditions de détention des mineures.


"Originaires de Hanovre, Olla, Emira, Alina, Fatma et Chadiye sont de jeunes multirécidivistes. Leurs délits vont du vol aux coups et blessures. Toutes ont été plusieurs fois présentées au juge pour enfants. Elles ont été condamnées à des stages de formation sociale, des travaux d'intérêt général ou des privations partielles de liberté, dernière étape avant la prison. Le droit pénal des mineurs peut être appliqué en Allemagne jusqu'à 21 ans révolus et il l'est généralement. L'un des principes essentiels en est : "Éduquer avant de punir." Un principe ancré également dans le droit pénal des mineurs en France. À cette différence près que les jeunes Français sont majeurs à 18 ans et que, depuis la loi du 17 juillet 2007, les mineurs peuvent être traités comme des adultes dès l'âge de 16 ans. C'est ce qui est arrivé à Jessica, originaire de Marseille, qui a percuté un arrêt de bus avec une voiture qu'elle conduisait sans permis. Bien qu'elle n'ait jamais commis aucun délit auparavant, elle a été condamnée à deux ans et huit mois de prison. "




Puis vers 22h30, "Les belles du pénitencier". Surchargée, siège de mutineries sanglantes et de nombreux meurtres entre détenues, la prison Talavera-Bruce, à Rio de Janeiro, a mauvaise réputation. Aussi la direction a-t-elle cherché à corriger cette image en mettant sur pied un projet original : elle organise un concours de beauté entre détenues, avec défilé et élection d'une Miss. Le documentaire suit les préparatifs et recueille les témoignages des femmes incarcérées.





Commenter cet article