Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Figaro, avec Isabelle Ajani. Jeudi 7 février sur France 3.










Fiction évènement le jeudi 7 février sur France 3, avec la diffusion de Figaro.




Un téléfilm de Jacques Weber, écrit par Jean-Marie Duprez et Jacques Weber (librement adapté de la trilogie de Beaumarchais).




Avec Isabelle Adjani (la Comtesse), Denis Podalydès (Figaro), Jacques Weber (le Comte), Céline Sallette (Suzanne), Stanley Weber (Chérubin-Léon), Dominique Bluzet (Antonio), Vincent Debost (Bartholo).




Séville 1766.
Le comte Almaviva, Don Juan repenti, tombe amoureux d’une jeune fille nommée Rosine, qui vit sous la tutelle du vieux docteur Bartholo. Grâce à l’aide de son valet, Figaro, le comte séduit Rosine, l’enlève et l’épouse. Trois ans plus tard, le comte Almaviva est redevenu le libertin qu’il était. Il délaisse Rosine, son épouse, et souhaite exercer sur Suzanne, camériste de la comtesse et fiancée de Figaro, qu’elle épouse le jour même, un droit de cuissage ! S’ensuit un chassé-croisé et une folle journée qui mettra les cœurs et les sentiments de tous à rude épreuve… 




Selon Jacques Weber, pour l’écriture du scénario, il a travaillé avec Jean-Marie Duprez.
"Dans cette libre adaptation des trois pièces de Beaumarchais (Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro et La Mère coupable), nous avons cherché à donner un style personnel au récit, tout en respectant sincèrement le propos de l’auteur. Ma démarche est proche de cette phrase de Dostoïevski : « Avouer que 2 et 2 font 4, c’est bien, mais que 2 et 2 font 5 n’est pas mal non plus ! ». Autrement dit, le monde s’est toujours constitué dans un dialogue entre l’ordre et le désordre, les lois en place et leur transgression.
Mon rapport à l’écriture est similaire : conserver certaines règles tout en me laissant un espace de liberté. En tant que réalisateur, mon approche est identique : le cadre reste classique comme le caractère de la pièce. Utiliser une caméra simple laisse la possibilité d’être surpris par le jeu des acteurs. Ce sont alors leur imaginaire, leur liberté et leur sauvagerie qui créent la modernité de la pièce. C’est vrai que je prenais tellement de plaisir en tant que réalisateur que je finissais parfois par oublier que j’étais aussi acteur ! "




Photo copyright GMT Productions.





Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
merci thomas ! et bravo à toute l'équipe pour tout le taf  accompli chaque jour !
Répondre
T
Erreur d'inattention, c'est bien le jeudi 7 ;) Je corrige ça !
Répondre
C
sinon, sur un autre blog, on parle d'une difusion le jeudi 7 février prochain pour cette fiction ...ètes-vous sûrs de cette date du 4 février, TVnews  ? 
Répondre
C
perso, je préfère Ingrid Chauvin et je lui trouve une prestance superbe : une façon de bouger à tomber !
Répondre
R
Physiquement je préfère Isabelle Adjani LOL elle a plus de prestance ...
Répondre
B
Le même soir, un téléfilm inédit avec Ingrid Chauvin sur TF1. L'audience va pas être apreille pour l'un et l'autre téléfilm...
Répondre