Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A nos 100 ans, sur France 2.










France 2 diffuse une émission spéciale animée par Elise Lucet ce mardi 10 juin à 20h50 : A nos 100 ans.




Les plus de 60 ans représentent aujourd’hui un quart de la population française et les centenaires, déjà, sont légions. Et demain ? Nous allons vivre vieux, de plus en plus vieux. Mais notre société se prépare-elle vraiment pour ce grand défi ? Élise Lucet et ses invités s’interrogeront et tenteront de faire le point.




Avec : Clémentine Célarié et son père, André Célarié (86 ans) ; Serge Guérin, sociologue, auteur de Vive les vieux ! (Michalon), et spécialiste de la séniorisation de la société ; Tsilla Chelton ; Michèle Torr ; Camille de Peretti, romancière, auteur de Nous vieillirons ensemble (Stock) ; Michel Godet, économiste, professeur au CNAM et auteur du rapport sur la France en 2030 ; Pascale Rouannet, dirigeante d’une association d’aide aux personnes âgées dépendantes (ASSA Roussillon) ; Martin Vial, chef d’entreprise et auteur de La Care Revolution ; Pr Pierre Pfitzenmeyer, directeur du pôle gériatrique du CHU de Dijon ; Françoise Dorin ; Pr Etienne Baulieu ; Christian Lajoux, président du LEEM (Les entreprises du médicament) ; Geneviève Laroque, présidente de la Fondation de gérontologie ; Pr Jean-François Dartigues, professeur en épidémiologie et santé publique à l’Université de Bordeaux 2 ; Dr Olivier de Ladoucette, psychiatre gériatre ; Catherine Schwaab, journaliste à Paris Match ; Marion Ruggiéri, Journaliste, écrivain, auteur de Pas ce soir, je dîne avec mon père (Grasset).




Selon Elise Lucet, l'émission fera alterner reportages et témoignages en plateau, et s’articulera en plusieurs « chapitres ».


 

"Dans un premier temps, on va s’intéresser aux conditions de vie, aujourd’hui, des personnes âgées et dépendantes à travers diverses expériences, comme celles d’une femme de 80 ans qui part s’installer en maison de retraite, d’un frère et d’une sœur qui ont décidé de s’occuper de leur mère ou encore une caméra cachée dans un service hospitalier d’accueil aux personnes atteintes d’Alzheimer. Cela amènera à un premier constat : les capacités et les conditions de prise en charge sont nettement insuffisantes comparées par exemple à la situation en Belgique. Et aux premières questions : que faut-il changer ? On tentera ensuite d’interroger la science : aujourd’hui, on ne peut guère que diagnostiquer la maladie d’Alzheimer, mais demain ?


Le professeur Beaulieu expliquera qu’il a peut-être une piste mais que lui-même est frappé par la limite d’âge : cela fait 15 ans qu’il travaille gratuitement pour l’INSERM et son laboratoire n’a plus de crédits. Il sera ensuite question de ce temps de vie gagné – qu’allons-nous faire de ces années ? – et de ce que cela va changer à nos société. Pour rester jeunes, tous les spécialistes s’accordent là-dessus, il faut conserver une activité, des passions, des intérêts, bouger, rencontrer des gens, être inséré socialement. A une époque où le monde du travail cherche à se débarrasser des plus de 50 ans, il y a de quoi être perplexe. Ce sera aussi le moment d’aborder des choses plus « légères », si j’ose dire, comme par exemple la question de la délinquance des personnes âgées au Japon. Ça peut sembler exotique mais il faut se rappeler d’une affaire récente en France : cette mamie de près de 70 ans qui dealait du shit pour arrondir sa retraite…"




Photo copyright Charlotte Schousboe.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article