Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les films les plus piratés au 1er semestre 2008 (étude ALPA).







bienvenue-chez-les-ch-tis.jpg





L'association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA) est présidée par le PDG de Gaumont et financée par l'ensemble des professionnels du cinéma. Selon le Figaro, elle a été chargée de surveiller le trafic illégal entre la France et les réseaux de peer-to-peer. Un travail d'observation effectué entre novembre 2007 et juin 2008. La première étude mesurant le piratage de films dans notre pays.




L'étude montre que le nombre de téléchargements pirates depuis la France dépasse 10 millions de copies par mois. Record historique en décembre 2007 avec 16.6 millions de téléchargements ! Un chiffre à comparer avec les 12.2 millions d'entrées en salles en mai dernier.




62 millions d'actes de téléchargement entre janvier et mai 2008 contre 90 millions d'entrées en salles dans la même période.




Les deux tiers des films piratés sont américains. Près d'un sur cinq est un film français.




Selon l'ALPA, Thomson et Advestigo, le film le plus téléchargé au premier semestre 2008 est Transformers avec l'hallucinant chiffre de 3.7 millions ! Suivent Next (avec Nicolas Cage), American gangster et le dessin animé Bee Movie. Mais combien de tentatives stoppées ou d'essais infructueux ?




Du côté des films français, les chiffres sont beaucoup moins élevés mais restent conséquents : près de 700.000 pour Bienvenue chez les ch'tis.  Tout comme pour le film animé Persépolis. Environ 300.000 téléchargements pour La môme et un peu plus de 200.000 pour Disco, avec Dubosc.




Selon l'ALPA, nous sommes  l'un des pays téléchargeant le plus, illégalement, musique et films.




A lire :


Challenges : Cinéma : autant de téléchargements que d'entrées.


Le Monde : Cinéma : presque autant de films téléchargés que d'entrées payées .


01net : Le piratage de films placé sous observation en France .




Photos copyright Pathé distribution / Jean-Claude Lother.






Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
L
Interessant ces chiffres, surpris pour les chtis
Répondre
T
Cette étude démontre surtout que les français ont des goûts de chiottes.Sinon, comme d'hab dans un article parlant de téléchargement, il manque l'explication "un film téléchargé est différent d'une place de ciné ou d'un DVD non acheté", donnée importante à mon sens mais jamais mentionnée.
Répondre
N
à 9 euros la place de ciné, ils s'étonnent de tant de piratage tous ces charognards de l'industrie ?
Répondre
J
Tout à fait d'accord avec Pierre ... Je vais beaucoup au ciné ( j'habite dans une ville qui offre le ciné à 3euro70 pour les étudiants ), mais ça ne m'empêche pas de télécharger. Or je ne télécharge que des films que je ne verrais pas sans le téléchargement soit parceque ils ne sont pas diffusé dans les cinémas, soit parceque je n'ai pas les moyens ni envie de payer un DVD, ... C'est la même chose avec la musique.Sans le téléchargement, je n'achéterai pas plus. Je regarderai juste plus de daubes à la télé à la place des films téléchargés.
Répondre
M
Quand ce n'est pas Pascal Negre qui défend ses droits c'est le PDG de Gaumont. Messieurs quand aurez vous compris que vous vous attachez à une bouée de sauvetage en train de se dégonfler. Les technologies sont là peer to peer ou bien plus sûrs newsgroup. essayez de les contrecarrer est un combat perdu d'avance. Il serait bien plus intelligent de vous servir de ces technologies. Je sais la licence globale a été enterrée. Des grands professionnels (profits) des Majors nous ont dit que les licences globales le téléchargement illégal c'était la fin de la créativité ??? De la créativité, non au contraire (un artiste touche - d'1€ sur la vente du CD), une licence globale permettrait de rémunérer bien mieux les artistes et ou producteurs, et les rendraient plus libres plutot que de sortir la bouillie formatée d'un gout maketingoartistico certain. Mais quid des majors qui controlent et lobbyisent complètement le réseau. ça m'énerve complètement cet aveuglement étatique, je serais prêt à payer pour une licence globale, rémunérer en partie les artistes me semble normal.  Mais dès qu'il s'agit de couper des intermédiaires dont les marges font frémir  n'importe quelle autre industrie, pas simple
Répondre
K
@jphfr56 : effectuer des statistiques à partir de données restant anonymes est autorisé il me semble (mais je peux me tromper). D'autre part, il peut très bien s'agir de requêtes effectuées sur un de leur serveur afin d'en mesurer le traffic.
Répondre
L
Je rajouterais deux données essentielles qui existent depuis longtemps dans les enquêtes SERIEUSES sur le téléchargement illégal de musique. Les plus gros pirateurs sont en général les plus gros consommateurs ET le piratage participe au succès commercial. En général ce qui plait, suite à un piratage, est généralement consommé légalement par le pirate ou son entourage. Rares sont les pirates qui ne font que télécharger sans consommer.
Répondre
J
Je me demande comment cette association a eu le droit de surveiller le téléchargement des internautes sur le P2P. si c'est pas de l'intrusion dans la vie privé des gens, je me demande comment cela s'appelle. 
Répondre
L
A relativiser :il n'y est pas spécifié ce qu'est un acte de téléchargementQuid des actes de téléchargement qui échouent ?Quid des téléchargements où on tombe sur un porno à la place ?En plus, ça prouve que le téléchargement n'implique pas encore les films français : 1/5 alors que la part du marché français au total frôle les 40, voir plus avec les Ch'tis,A relativiser pour le cinéma, en revanche à prendre en compte dans la non progression du téléchargement légal et la vente des DVDs
Répondre
F
Transformers, quelle bouse.. tu vas pas payer une place pour voir ça, alors tu le télécharge histoire de voir les passages avec les meilleurs effets speciaux, point.Les ch'tis,  quand on voit que ça dépasse les 20 millions d'entrée, le téléchargement à côté, c'est peanuts.Comme quoi, téléchargement ne veut pas dire "aurait fait une entrée en salle"
Répondre
L
La frequentation des salles de cine est pas en hausse ??un moment donne on est dans un systeme si tout les chiffres augmentent en meme temps c'est que tout le monde y gagneperso ya des blockbuster que je regarde volontier a la tele mais que j'irai jamais voir au cine...donc pour le telechargement je pense que c'est pareilEn ce qui concerne les series tele il y a des chiffres aussi?
Répondre
P
Il ne faut pas non plus faire parler ces chiffres à tort et à travers.1. Un film téléchargé et visionné illégalement ne signifie pas: "cela aurait été une entrée en salle ou l'achat d'un DVD à la place".Dans la vision des producteurs/défenseurs de droits, c'est cette traduction qui est faite. Or souvent, un téléchargement ne peut être vu comme cela au contraire.Quand on aime un film, on va le voir au ciné, passer une bonne soirée avec des amis, même si le prix de la place est prohibitif, on ne pense pas "argent" mais "bon moment". Quand on a pas eu l'occasion d'aller voir ce genre de film au cinéma, on achète le DVD (la encore à prix prohibitif)Et enfin, quand le film n'a pas su motiver ni l'envie d'aller le voir en salle, ni en DVD chez le pseudo-consommateur, il y a parfois téléchargement.2. Sur quoi ces mesures sont-elles basées ? Des chiffres c'est bien beau mais des questions se posent: quels réseaux exactement, quel mode opératoire de calcul/recherche. (Au passage je pense moi aussi que ces chiffres sont très nettement inférieurs à la réalité, car il n'y a pas que le p2p, bien loin de la...)3. Messieurs les captialistes dévergondés, quand on voit vos fortunes, votre train de vie, à la fin, on est en droit de se dire: "finalement tout ne va pas si mal pour vous". Donc s'il vous plait, arrêtez de pleurnicher parce que votre bénéfice potentielle sera inférieur à vos prévisions et vous empêchera d'atteindre la position que vous esperiez au classement des fortunes francaises/mondiales...4. Essayez aussi de faire moins de merde, de créer du vrai contenu non sms-starac-nouvellestar-pipicaca, les gens vous le rendront bien.Amicalement,Un consommateur de films en salle (occasionnellement), en DVD (souvent) et surtout téléchargés par des réseaux non P2P et sécurisés.En tant que consommateur de films en salles, en dvd et ailleurs,
Répondre
B
J'espère que la révélation de ces chiffres aura le mérite de lancer un débat sur le sujet, et si possible pas uniquement autour de la répression. Je propose quelques pistes de réflexions sur le sujet sur mon blog. N'hésitez pas à venir les commenter.
Répondre
K
Quant on voit le prix d'une place au multiplexe (10 euros chez moi)...Bientôt, le dvd sera moins cher que la place !
Répondre
T
Etonnant ces chiffres : je m'attendais à beaucoup + pour les chtis et pas à de tels chiffres pour un film tel que Next !
Répondre