Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un an à Saint-Cyr : à l’école des chefs de l’armée française (M6).





Le magazine Zone interdite sur M6 propose ce mercredi 12 août à 20h40 un sujet inédit : Un an à Saint-Cyr : à l’école des chefs de l’armée française.



Intégrer Saint-Cyr, ils en rêvaient longtemps. Pour Guillaume, Christian et les deux Anaïs, devenir officier est un vrai choix de vie. Des équipes du magazine ont partagé leur parcours atypique à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr et dans leurs familles. Comment apprendre à commander, à s’endurcir pour s’adapter aux situations extrêmes ? Quels sont leurs atouts pour devenir des chefs ? Comment réagissent leurs proches à cet engagement hors du commun ?



Après 3 ans d’instruction militaire musclée et de formation théorique intensive, 210 lieutenants sortent de Saint-Cyr chaque année. Aujourd’hui, l’école est mixte : 1 fille pour 5 garçons dans la promotion 2008. En plus de leurs capacités physiques et intellectuelles de haut niveau, les élèves officiers doivent cumuler qualités humaines et sens de l’engagement. Installée dans un camp militaire de 5000 hectares à Coëtquidan, en Bretagne, l’école ressemble plus à un campus moderne qu’à une garnison. Mais l’uniforme, les traditions et les cérémonies qui font des officiers une véritable famille persistent.



"Guillaume Peghaire est un littéraire. Il a bûché 2 ans en lycée militaire avant de passer le concours. Pour obtenir l’infanterie, il doit se classer parmi les meilleurs. Nous avons partagé ses premiers exercices de commandement, sa première marche et son amitié avec Vivien, un élève-officier tchadien. Les atouts de Guillaume sont sa générosité et son esprit d’équipe.


Anaïs Prevost est une scientifique. Bonne élève, cette petite brune courageuse a un sacré tempérament. Elle s’adapte avec une facilité déconcertante à la vie militaire. Avec son franc-parler, elle nous fait découvrir toutes les étapes de sa formation, jusqu’au stage de sergent en régiment. Originaire de Dunkerque, elle épate ses parents par sa détermination.


Christian Kamara est fils de militaire, son père est décédé en service. Mais il veut s’engager en première ligne, au 8ème régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine de Castres. C’est une force de la nature, qui sait entraîner et encourager les autres. En 3ème année à Saint-Cyr, il va donner toute sa mesure lors du stage commando.


Anaïs Bussetti est une frêle jeune femme, en apparence. Pas facile pour elle de suivre l’entraînement physique de haut niveau de la 3ème année. Accrocheuse et déterminée, elle a le mental nécessaire pour réaliser son rêve : obtenir le brevet de parachutiste militaire et de moniteur commando".




Crédit photo © ECOLES DE SAINT CYR COËTQUIDA



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article