Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Guignols vus par leur producteur

 

 

 

 

Dans le numéro de VSD du 3 au 9 janvier, Yves le Rolland, producteur des Guignols, était interrogé notamment à l'occasion du nouveau décor.

 

Concernant celui ci, il succède à un décor usé jusqu'à la corde. "Nous avions besoin d'un cadre plus moderne où l'on puisse organiser notre future soirée présidentielle" dit-il à Frédéric Quidet de VSD."Nous nous éloignons encore un peu plus du castelet de Guignol au jardin du Luxembourg pour recréer un espace qui colle davantage à la réalité".

 

Pour l'élection de 2007, est prévue une soirée d'une dmei heure à chacun des deux tours afin d'annoncer les deux "finalistes", puis le ou la présidente. A un mois de l'élection, certains sketchs commenceront à être écrit en vue de la première soirée. Par contre, "nous ne préparerons le deuxième tour qu'une fois passé le premier".

 

Les candidats "guignolesques" ne bénéficieront pas tous du même temps de parole. "Tout dépend de 'lattirance des auteurs vis à vis des personnages. Si un petit candidat nous fait vraiment marrer, il sera avantagé par rapport aux autres. Encore faut-il disposer de sa marionnette". La candidature de Marie Georges Buffet rend légitime une future nouvelle marionnette, précise Yves le Rolland.

 

Ce dernier assure disposer d'une liberté de ton totale dans une période aussi sensible. "S'il y avait des consignes, on arrêterait immédiatement. Il existe une longue tradition chez les Guignols. Celle d'être indépendants et de ne se laisser guider que par l'inspiration des auteurs."

 

A l'approche des élections, il n'appréhende pas le débat concernant l'influence des Guignols sur le vote du public, car il s'agit d'un faux débat. "Les Guignols n'ont aucune influence sur quoi que ce soit". "Que les chiraquiens aient récupéré le fameux "Mangez des pommes" pour faire leur campagne par contre, c'était dangereux : il y avait le risque de mélanger satire et vie réelle. Reste que les gens font très bien la différence entre les conneries que l'on fait dire aux marionnettes et les vrais politiques".

 

Pour finir, le producteur de l'émission souligne que son existence même montre que nous vivons dans un pays libre. Il ne croit pas qu'il y ait beaucoup de pays où l'on puisse faire cette émission avec autant de liberté.

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article