Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 16/02 8h25

 

A lire dans le Figaro un article sur Nicolas de Tavernost, président du groupe M6.

Selon le Figaro, De Tavernost a tempêté hier devant l'association des journalistes médias que « Ce n’est pas en affaiblissant les chaînes privées que l’on renforcera l’audiovisuel public ». Une réaction, sleon le quotidien, à la volonté de Ségolène Royal de taxer les recettes publicitaires des grandes chaînes privées au profit d’un audiovisuel public reconnu en état de sous-financement chronique.



Un service public, qui selon le président du groupe M6, ne s’est jamais autant développé que lors de ces cinq dernières années . "Et d’énumérer les créations de France 4, France Ô, France 24 et des deux chaînes parlementaires. « Un inventaire à la Prévert. En France, on crée des chaînes pour découvrir ensuite que l’on n’a pas les moyens de les financer. » Et de réclamer une plus grande équité pour l’audiovisuel dans son ensemble."


Pour Nicolas de Tavernost, la grande bataille des prochaines années sera celle des droits. « C’est pour cela que nous acquérons et que nous produisons de plus en plus de films mais aussi des séries pour tous supports. Un secteur dont le chiffre d’affaires est aujourd’hui pour nous supérieur à celui des chaînes numériques. »

 

 

Commenter cet article

JOEL 16/02/2007 08:50

les créations de France 4, France Ô, France 24 et des deux chaînes parlementaires. « Un inventaire à la Prévert. En France, on crée des chaînes pour découvrir ensuite que l’on n’a pas les moyens de les financer. »
MALHEUREUSEMENT PAS FAUX