Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

66 minutes du 20 mars : Nucléaire, Kev Adams et...sacs à main.

 

 

Le sommaire de l'émission 66 minutes diffusée dimanche 20 mars à 17h20 sur M6 :

 

Kev Adams, le clown des ados.

Au début de l’année, pendant deux mois, il a rempli la salle du Palais des Glaces à Paris. Les profs, les parents, les potes, Internet, la puberté : dans son spectacle, il défriche une terre jusque-là inexplorée par les comiques. Et ça cartonne auprès des teenagers. Certaines de ses répliques sont même devenues cultes chez les lycéens : « Trop d’ski tue le ski », c’est la réponse qu’il fait à sa prof d’histoire qui le questionne sur… Léon Trotski ! Repéré par Anne Roumanoff il y a trois ans après un petit rôle au cinéma et des castings sans lendemain, Kev Adams a été prié de « passer son bac d’abord » par ses parents avant de se jeter dans le grand bain du one-man-show. Portrait de la nouvelle coqueluche des cours de récré.

 

Les Françaises folles de sacs à main.

C’est devenu un accessoire de mode tout aussi indispensable que les chaussures à hauts talons ou les lunettes de soleil. Depuis quelques années, les sacs à main ont pris une grande place dans la presse féminine, les podiums des défilés et dans la garde-robe de madame tout-le-monde. Ils sont souvent rebaptisés « it bag » (indispensable en français), ils valent entre 75 et plus de 3 500 euros et toutes les grandes marques de prêt-à-porter en proposent. Pour certaines femmes, cela devient une vraie addiction comme pour Virginie, une cadre sup’ qui ne part pas à une réunion importante sans un de ses sacs fétiches car l’accessoire lui donne confiance en elle. Pour les créateurs, cet engouement pour les sacs à main est une manne. Grâce à son fameux sac à paillettes qu’elle vend partout dans le monde, Vanessa Bruno s’est fait un nom qui lui permet aussi de vendre une ligne de vêtements. Mais la rançon du succès pour ce nouvel objet du désir, c’est la déferlante de la contrefaçon.

 

Ils vivent près d’une centrale nucléaire.

Les événements dramatiques qui affectent le Japon depuis une semaine ont relancé en France le débat sur le nucléaire. Chaque année dans notre pays, de nombreux incidents se produisent dans les centrales nucléaires. Le nombre d’anomalies officiellement déclarées a doublé en dix ans. En 2008 par exemple, la centrale de Tricastin, près d’Avignon, a connu une série de fuites radioactives. Une équipe de 66 Minutes a enquêté à l’époque pour connaître les conditions de vie de ceux qui habitent près de la centrale. Tous disposent de pilules d’iode dans leur armoires à pharmacie, au cas où.... Mais pour les riverains, le nucléaire est d’abord une bonne affaire : des emplois, et beaucoup d’argent pour les communes. Piscines, terrains de sports, équipement publics flambant neufs. Le bonheur ? Au-delà de ces avantages matériels, certains s’inquiètent d’un manque de transparence sur les incidents à la centrale. Un salarié de Tricastin est décédé suite à des radiations, sans que ni lui ni sa famille ne soient informés de l’origine de sa maladie.

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES ARTICLES DU JOUR : vendredi 18 mars. 

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
<br /> <br /> Le nouveau fléau des sacs à main, c'est surtout cette façon ridicule de le porter. Elles sont toutes le bras plié, la main en l'air, le poignet tordu, pour donner un air chic.  Pour moi la<br /> femme chic, c'est celle qui porte son sac normalement sans suivre ce mouvement débile, une femme qui a une vraie personnalité quoi.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre