Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 01/10 10h40








Charlotte de Turckheim fait partie des quatre participants de Rendez-vous en terre inconnue qui vont partager avec les téléspectateurs les coulisses de leurs voyages. Ce soir sur France 2.


Autour de scènes devenues cultes et de séquences inédites, les quatre personnalités échangeront leurs souvenirs les plus drôles et les plus émouvants, le tout orchestré par Frédéric Lopez. Les moments forts de la soirée tourneront autour de reportages inédits où les populations rencontrées découvrent, à leur tour, les films dont ils sont les héros.


La comédienne a encore du mal aujourd’hui à réaliser qu'elle est allée là-bas, dans le grand Nord Sibérien, où les conditions de vie y sont hallucinantes :


"Il est difficile de comprendre comment des êtres humains peuvent vivre ainsi. Le milieu est tellement inhospitalier ! Le danger est partout, à tout moment. On peut se perdre en trois secondes. Le brouillard tombe et on ne sait plus où est le campement. Le gros temps peut se lever subitement. Alors, cette petite tente microscopique face à l’immensité glacée disparaît. Les enfants sont extrêmement surveillés. Aucun d’eux ne joue à plus de dix mètres. La réverbération brûle les yeux. Les Nénètses ont souvent des problèmes de vue assez jeunes. Ce sont des choses qu’on ne voit pas à l’écran mais les -30 ou - 50°C sont bien là. Oubliez votre petite laine et vous êtes mort.


En me proposant de partir avec lui, Frédéric Lopez m’avait prévenue : “Toi qui voyages beaucoup, ce voyage-là, tu ne pourras jamais l’entreprendre seule.” J’ai été intriguée. Il a ajouté : “pour des raisons que tu comprendras plus tard, il faut quelqu’un de costaud qui soit habitué au changement.” En effet, là-bas, il ne faut pas céder à la panique : si la tempête se lève, on ne peut plus bouger. Pas de moyens de secours. Il faut attendre. C’est très impressionnant. En fait, j’aime le froid, les déserts froids. Frédéric Lopez devait se douter qu’un séjour chez les Nénètses me plairait. Au-delà du climat, j’ai été frappée par le fait que l’humour est un vrai moyen de communication. Je me souviens de fous rires, de moments de plaisanterie et aujourd’hui je n’arrive plus à comprendre comment cela a pu se produire. Comment peut-on rire ensemble sans partager les mêmes mots ? Il semble qu’il existe une forme d’humour universelle, et non culturelle. C’est troublant. Le public a ressenti tout cela. On m’a arrêtée des dizaines de fois dans la rue. Les gens sont à la fois émerveillés et bouleversés. Ils me disent que c’est une des plus belles émissions qu’ils aient vue. En fin de compte, ils ont le même sentiment que moi, celui d’une expérience unique.”


Crédit photo © Bonne Pioche - Mathieu Amar.



Commenter cet article

VeneS 01/12/2009 12:07


Idem, le meilleur pour moi, avec Muriel robin. Mais cleui avec Zazie était très émouvant aussi. J'enregistre ce soir cause Experts.


Nath.33 01/12/2009 10:56


Mon épisode préféré. Un moment magique. Malheureusement, face aux Experts, ça craint pour l'audience ce soir :(