Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans 7 à 8, le témoignage de Constance Larsen, ex alcoolique.

SEPT_A_HUIT_preview.jpg

 

Constance Larsen était secrétaire générale d'un très grand groupe lorsqu'elle a sombré dans l'alcoolisme. Son histoire est celle d'un alcoolisme mondain qui a basculé dans l'alcoolisme tout court : celui qui détruit et qui se vit seul.

 

Un jour, très éméchée, elle interpelle son PDG en présence de tous les autres employés. Cet écart ultime lui coûte son poste !

 

Constance Larsen est aujourd'hui abstinente depuis quatre ans et s'est reconstruite. Elle raconte les mensonges pour tenir sa haute fonction et sauver la face dans son milieu bourgeois. Elle ose parler de l'alcool en entreprise, des repas d'affaires au cours desquels elle s'est sentie déraper, des fonds de bouteilles qu'elle finissait en cachette. Elle parle aussi du tabou de l'alcoolisme au féminin, de la honte de ces femmes qui se cachent pour boire.

 

C'est le portrait de la semaine par Thierry DEMAIZIERE et Eric DUMONT ce dimanche 3 février dan sl'émission 7 à 8 sur TF1. L'émission est présentée par Harry Roselmack et débute à 18h05.

 

Crédit photo © Julien Cauvin - TF1.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
<br /> tres belle maniere et grande force de caractere pour cette dame moi meme abstinent depuis 26 ans je ne peux que l encourager dans sa demarche et aimerais la rencontrer peut etre un jour pour<br /> dialoguer de cette fichue maladie que l on appelle bouteille<br /> <br /> <br /> philippe demay<br />
Répondre
C
<br /> C'est dramatique, et le problème ne va faire que s'aggraver. Aujourd'hui ne pas boire est quasiment synonyme de ne pas savoir s'amuser. Il est bien dommage qu'en tant de paix dans l'Europe des<br /> 27, les gens ne savent pas profiter de la chance qu'ils ont ...<br />
Répondre