Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Document inédit, colorisé : Paris, années folles (France 3 ce lundi).

HISTOIREIMMEDIATE-Pa_preview.jpg

 

Tout en archives colorisées et sonorisées, le film documentaire Paris, années folles (90 minutes) suit, aux rythmes du jazz, les trajectoires des personnalités qui ont fait briller les Années Folles.

 

A découvrir en première partie de soirée lundi 2 décembre 2013 sur France 3.

 

Ces Années folles sont une parenthèse de liberté, un moment magique entre deux guerres mondiales. Dix petites années, mais dix années d’une intensité inouïe. Merveilleuses, insolentes, décadentes, les Années folles sont un moment magique de notre histoire. C’est une parenthèse de liberté, un tourbillon de fêtes, le creuset de toutes les avant-gardes. Car durant cette décennie, le monde entier s’est donné rendez-vous à Paris. Après quatre années d’une effroyable Première Guerre mondiale, un extraordinaire élan vital saisit la capitale. Pas question de faire de l’après-guerre des années de deuil ! Pour oublier cette tragédie, la jeunesse a un remède : la fête. Et une envie, irrésistible, de s’amuser, de jouir et d’inventer un monde nouveau.

 

HISTOIREIMMEDIATE-Pa_preview-1-.jpg

 

Le film nous entraîne dans ce Paris en effervescence, à la rencontre de toutes celles et de tous ceux qui ont apporté leur folie, et parfois leur génie, aux années 1920. Des terrasses de Montparnasse à l’atelier de Brancusi, des clubs de jazz de la butte Montmartre aux incroyables fêtes costumées du comte de Beaumont, on sent partout une même énergie à tout rompre et un mépris absolu pour les conventions. Emancipation des femmes, anticonformisme, libération sexuelle, révolutions culturelles : ces années-là sont celles de toutes les transgressions. Le Paris des Années folles est ressuscité par des archives inédites, entièrement colorisées et sonorisées. De James Joyce à Maurice Chevalier, de Picasso à Mistinguett, des surréalistes à Coco Chanel… ils sont tous là, comme on ne les a jamais vus.

 

Réalisateur : Fabien Béziat.

Auteur : Vincent Labaume.

Auteur commentaire : Emmanuel Blanchard.

Musique : Michel Korb.

 

Crédit photos © Produciton Program 33.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C

Bonsoir Citoyens de l'Hexagone,


 


J'aii une sainte horreur de la censure, honorables citoyens!


 


Faut pas prendre les téléspecateurs belges pour des pigeons SVPB (s'il vous plaît bien) !!!


 


Si ce documentaire était génial question image, question son c'était un vrai scandale!


 


On passait alllègrement en bande son, du jazz d'après-guerre sur du jazz d'avant-guerre.


 


Si j'habitais plus près de FR3, j'irais "cogner" les connards de réalisateurs d'FR3!


 


On ne peut pas accepter une telle injure !


 


Si les réalisateurs sont incapables de discerner du jazz revival de la hot dance music des années folles, je peux apporter ma contribution. Je suis musicien et collectionneur de 78 tours.
(septante-huit tours)


En France on trouve un excellent orchestre de jazz traditionnel qui joue le répertoire des années folles. Les Rois du Foxtrot qu'on trouve sur youtube.


Dommage qu'ils ne jouent pas tous sur des instruments vintage.


 


À l'étranger, on trouve notamment :


aux USA,


l'orchestre Vince Giordano (bass sax/tuba/contrebasse à cordes) Nighthawks


Don Neely and his Royal Jazz Society


Andy Schumm and his Gang (répertoire de Bix Beiderbecke)


en Slovaquie : les Bratislava Hot Serenaders


en Allemagne, Max Raabe und sein Palast Orkester


en Tchéquie l'OPSO (Original Prague Syncopated Orchestra)


 


Tous interprétant le répertoire des années folles (transcriptions de 78 tours).


 


FR3 devra à l'avenir se montrer plus rigoureuse quant au choix des enregistrements.


 


Sinon, je serai obligé de soulever le problème à maintes reprises, camarades!


 


Bien à vous,


 


Claude


 


+32 477 049.340


 


Courriel : claude.de.belgique@gmail.com


 
Répondre