Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 22/09 10h11

 

Quelques heures après l'exécution aux Etats-Unis du prisonnier Troy Davis, l'ancien Garde des Sceaux Robert Badinter était invité de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1.

 

Le doute n'a pas bénéficié à l'accusé.

 

Pour Robert Badinter, si Troy Davis est innocent, c'est un crime, c'est purement un assassinat judiciaire. "Cette affaire-là, j'en suis sûr, restera comme une tâche sur la justice des Etats-Unis. Et en tout cas sur celle de l'Etat de Géorgie".

 

Badinter a rappelé que Troy Davis a toujours proclamé son innocence, jusqu'au dernier moment. "Il avait 20 ans quand on l'a arrêté, en disant qu'il était l'auteur du meurtre d'un policier. Troy Davis est noir, était noir. Le policier était blanc. Nous sommes en Géorgie, un vieil Etat de tradition jadis esclavagiste. Et il a été condamné à mort au terme d'un procès dont on sait actuellement que 7 des 9 témoins de 'laccusation se sont rétractés (...). Il n'y a aucune preuve matérielle, personne n'a jamais retrouvé l'arme".

 

A noter qu'après l’exécution, Amnesty International France appelle à poursuivre le combat pour l’abolition universelle de la peine de mort. "Aujourd’hui, la Géorgie n’a pas seulement tué Troy Davis, elle a aussi tué la confiance de tous les soutiens de Troy, à travers le monde, dans le système judiciaire aux Etats-Unis", déclare Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France.

 

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

E. 22/09/2011 14:48



Pas mieux que les commentaires précédents...



Gilda 22/09/2011 11:31



Les Etats-Unis auraient besoin d'un Robert Badinter !



Théo 22/09/2011 11:07



Comment peut-on exécuter quelqu'un sans réelle preuve ? Hallucinant dans un pays comme les USA. Moins curieux hélas en Chine ou en Iran.



sweethy 22/09/2011 10:45



Ce qui est navrant dans cette exécution, c'est que les doutes sérieux ne lui ont pas profité. Quand je lis que certains de ses accusateurs ont avoué à la justice avoir témoigné contre lui
uniquement par vengeance et qu'il n'avait aucune arme ...


Dans ce que je viens de lire sur cette affaire, la justice américaine dit que c'était à lui de prouver son innocence, que le fait de montrer les incohérences de l'enquête n'était pas suffisant.
Qu'est ce qui empêchait de réentendre les 7 témoins (sur 9) qui ont dit avoir menti dont un qui a signé une dénonciation alors qu'il reconnait être totalement illétré ! Cette exécution, pour moi,
est un symbôle du disfonctionnement de la justice américaine


C'est vrai un jeune homme noir, un policier blanc dans un état ségrégationniste ... Ca pouvait difficilement se terminer autrement.