Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A voir ce soir : "Yann Piat, chronique d'un assassinat" (Bande-annonce).

 

YANNPIATCHRONIQUEDUN_preview.jpg

 

TVNEWS teleLa Création Originale de CANAL+  "YANN PIAT, CHRONIQUE D’UN ASSASSINAT" est diffusée ce lundi 16 avril 2012 . Bande-annonce à découvrir ci-dessous.

 

YANN PIAT, CHRONIQUE D’UN ASSASSINAT (Catégorie unitaire) a remporté les trophées Prix du Jury et Prix du Public au festivla de Luchon la semaine dernière.

 

Portrait d’une femme politique d’influence dans les années 80/90, de son parcours atypique et de son destin tragique.

 

Unitaire de 110 minutes. D'Antoine de Caunes avec Karin Viard (Yann Piat), Jonathan Zaccaï (Pascal Felli), André Wilms (Maurice Arreckx), Jean Benguigui (Joseph Sercia), Jean-Michel Fête (Jean-Louis Fargette).

Scénario, adaptation et dialogues de Dominique Garnier d’après une idée originale de Claude Ardid.

Musique : Ramon Pipin.

 

Le 25 février 1994, Yann Piat, l’une des rares femmes politiques en France, est assassinée à bout portant par deux tueurs à moto. De ses premières victoires pour le FN, en 1986, à son ambition affichée, en 1994, de prendre la mairie d'Hyères sous la bannière de l'UDF, Yann Piat dérange, par ses méthodes et son discours, les politiques, les affairistes et le milieu…

 

Loin d’être une hagiographie, YANN PIAT, CHRONIQUE D'UN ASSASSINAT dresse le portrait croisé de cette femme politique et des liens étroits entre le monde politique et le milieu varois. Antoine de Caunes, le réalisateur, et la scénariste Dominique Garnier ont choisi de s’approcher au plus près de ce personnage, de pénétrer avec elle dans le monde politique varois de l’époque afin de mieux en comprendre le fonctionnement, les codes, les dérives mafieuses. Dominique Garnier s’est longuement documentée sur la femme politique comme sur la mère de famille. Elle explique avoir découvert "une femme complexe, attachante et égocentrique, ayant le goût du pouvoir, contradictoire, sincère mais manipulatrice, honnête sans être désintéressée". Antoine de Caunes insiste, lui aussi, sur la complexité de cette figure atypique. "Raconter l’histoire de Yann Piat aujourd’hui, soit une quinzaine d’années après son assassinat, c’est bien sûr revenir sur un crime politique qui a marqué les esprits, tenter d’éclairer les circonstances qui ont débouché sur ce drame, mais surtout faire le portrait d’une femme passionnante. (…) Un personnage qu’on aimerait détester quand on en fait la connaissance, et auquel on va finir par s’attacher." Pour l’incarner, Antoine de Caunes a fait appel à Karin Viard qui donne à Yann Piat une justesse et une réalité impressionnantes, tant dans son rôle de femme politique charismatique que dans ceux de mère dépassée et de femme traquée.

 

 

Crédit photo © Séverine Brigeot - Les Films de la Prod - C+

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C

Je reste, quelque part, sous le choc et, malgré tout, sous le charme de cette excellente oeuvre et de son héroïne : bravo à de Caunes, à Karin Viard et à toute l'équipe du film !


Un film qu'on peut voir, puis revoir sans problème tant la prestation extraordinaire de Karin Viard, le talent de ses partenaires et la maîtrise et l'intelligence d'Antoine de Caunes sont au
diapason d'une oeuvre puissante et profonde qui vous interpelle longtemps après visionnage ...
Répondre
C

Canal + gratuit jusqu'au 17 avril : cela va être juste, mais cela rentre dans les clous, tant mieux, j'ai vraiment envie de voir ce téléfilm !
Répondre
J

Jusqu'ici, De Caunes n'a pas fait d'étincelles côté mise en scène, dont j'émets des réserves sur ce téléfilm que je matterai quand même, le sujet m'intéressant.
Répondre