Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Inédit : Louis Renault et André Citroën, la course du siècle.

 

HISTOIRE_IMMEDIATE__preview.jpg

 

Renault et Citroën. Reconnues dans le monde entier, ces deux marques sonnent comme une évidence. A l'image de la tour Eiffel, ces fleurons de l'industrie automobile constituent une partie du patrimoine de la France. Que reste-t-il dans nos mémoires de l'histoire des deux plus grands industriels que la France ait jamais connus ? Telles les tragédies classiques, les vies respectives de Louis Renault et André Citroën constituent une fresque humaine intime et sombre qui a le goût de cendres des époques perdues.

 

Jamais en France des hommes n'étaient partis de si peu et n'étaient parvenus si haut. Ces frères ennemis que tout sépare ont mené bataille. Ils ont partagé les bancs du lycée Condorcet, ils ont bâti et porté à bout de bras deux empires industriels de renommée mondiale, ils ont connu gloire et fortune, ils se sont livré une concurrence acharnée, ils ont façonné l'histoire industrielle du pays. L'histoire leur a tout repris. La terrible crise économique des années 30 a eu raison des audaces de Citroën. Ruiné, il meurt en juillet 1935, quelques mois après avoir perdu le contrôle de son usine. Dix ans plus tard, Louis Renault, enfermé à la maison d'arrêt de Fresnes pour collaboration avec l'ennemi, meurt dans une déchéance psychologique et physique totale. L'usine est nationalisée en 1945.

 

LOUIS RENAULT ET ANDRE CITROEN, LA COURSE DU SIECLE est un document inédit proposé ce soir à 20h35 sur France 3. Avec des archives colorisées, pour la plupart inédites.Auteurs : Fabien Béziat, Hugues Nancy.

 

Louis Renault

À 20 ans, en 1900, Louis Renault n’a qu’une passion : les étranges véhicules à moteur qui ont surgi dans la capitale. Il achète une De Dion-Bouton, première voiture commercialisée en France, qu’il démonte et remonte plusieurs fois, jusqu’à être capable de concevoir sa propre automobile… mais avec un système révolutionnaire de boîte de vitesses, que Louis a imaginé et qui équipe encore aujourd'hui toutes nos voitures. Pour populariser son invention, Louis a – déjà – une idée de génie : participer aux courses automobiles qui sont en train de devenir à la mode. Les deux Renault qu’il aligne au départ du Paris-Trouville n’ont aucun mal à remporter la victoire. L’aventure des automobiles Renault vient de commencer…

 

André Citroën

En 1900, Paris fête la modernité avec une incroyable exposition universelle qui célèbre l’entrée dans le XXe siècle. André Citroën est fasciné par le monstre d’acier qui trône au cœur de l’Expo : la Tour Eiffel. Complexé par sa petite taille, il rêve de grandeur devant cette tour qui se perd dans les nuages. Diplômé de Polytechnique, il décide de monter sa propre affaire. En Pologne, la patrie de sa mère, il visite un atelier de fabrique d’engrenages et découvre un procédé inconnu en France : les engrenages à chevrons, ceux qui peuvent supporter les charges les plus lourdes ! Revenu à Paris avec le précieux brevet polonais, le jeune homme veut être le premier à fabriquer des engrenages géants, si grands qu’il faut repousser la verrière de l’atelier. Grâce aux chevrons qui vont connaître une longue et belle destinée, André Citroën est désormais un industriel reconnu. Sa propre légende commence !

 

Crédit photo © PROGRAM 33.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
<br /> Un documentaire qui m'intéresse particulièrement, et à plus d'un titre : j'y serai ! <br />
Répondre