Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 09/10/2012 18H25

 

L_INFILTR__preview.jpg

 

La prochaine cérémonie des International Emmy Awards a lieu le 19 novembre 2012 à New-York. La série française Braquo, diffusée sur Canal+ et proposée jeudi sur D8, a une chance de repartir avec un trophée. Catégorie Drama.

 

Les concurrents en lice :

 

Braquo

Capa Drama / Canal + / Bad Company / Big Nose

France

 

ICAC Investigators 2011

RTHK / ICAC Hong Kong,

Chine

 

The Kitchen Musical

The Group Entertainment

Singapour

 

The Slap

Matchbox Pictures / ABC / Screen Australia

Australie

 

The Leader

Artear / Pol-ka

Argentine

 

Autre production française découverte sur Canal+ nommée : L'infiltré. Catégorie téléfilm ou mini-série.

 

Les concurrents :

 

Black Mirror

Channel Four Television / Zeppotron

Royaume-Uni

 

Early Autumn

Chubu-Nippon Broadcasting / Shochiku Co. Ltd.

Japon

 

The Good Men !

TV Globo / Rede Globo / Casa de Cinema de POA

Brésil

 

L'Infiltré (The Lying Game)

Breakout Films / Aperto Films / Sirena Film / Canal+

France

 

A propos de L'infiltré, création originale C+ :

Basé sur des sources réelles et des récits de témoins directs, L’INFILTRÉ raconte un pan de l’histoire de la lutte antiterroriste menée par les services secrets français au cours des années 1980. Histoire, politique et morale s’entremêlent dans un vaste jeu de dupes…

Comme d’autres films initiés par CANAL+, L'INFILTRÉ s’inspire de faits réels. Le jeune Issam fut une victime authentique de ce jeu de dupes. Et même si les noms, les situations, les personnages ne sont pas tous vrais, on ne peut nier la parenté entre Michel Carrat, incarné par Jacques Gamblin, et le général Philippe Rondot. C'est d’ailleurs ce dernier qui a rapporté cette histoire à Giacomo Battiato (le scénariste et réalisateur) et Georges Campana (le producteur). En homme de l'ombre, il y a volontairement laissé des blancs que l'auteur a comblés avec de la fiction, une fiction dont Philippe Rondot a tenu à contrôler la crédibilité. L’histoire est ainsi racontée de "l’intérieur" des services secrets et le film décrit la manière dont se monte ce type d’opération.

Fiction De Giacomo Battiato avec Jacques Gamblin (Michel Carrat), Mehdi Dehbi (Issam Mourad), Salim Daw (Abou Nidal), Laurent Lucas (François Ruby), Jean-François Balmer (le directeur de la DST). Scénario : Giacomo Battiato.

 

Crédit photo Jacques Gamblin © Jérôme Prébois - Breakout films - C+

Commenter cet article

Javert 10/10/2012 07:10


Dommage qu'il faille attendre 2 ans, voire plus, entre chaque saison de Braquo