Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kaboul, un hôpital en enfer (reportage dans "13h15 le samedi").

 

LAURENTDELAHOUSSEJOU_preview.jpg

 

TVNEWS teleDepuis plusieurs jours, l'armée française se désengage d'Afghanistan. Après 11 ans de présence dans le pays, les militaires rentrent au pays. S'il n'y aura plus de combattants français, il restera en revanche... des médecins français.

 

Au coeur de Kaboul, l'Hôpital français pour enfants est une lueur d'espoir pour tout l'Afghanistan. Construit en 2005 par la Chaîne de l'Espoir, il a permis d'opérer plus de 20000 enfants afghans dont 1000 à coeur ouvert. C'est le seul centre de Chirurgie cardiaque en Afghanistan. Les parents viennent de loin pour confier leurs enfants blessés par la guerre ou heurtés par les aléas de la vie. Des médecins et des infirmières français de la Chaîne de l'espoir partent régulièrement et bénévolement en mission dans ce pays en guerre pour opérer et former le personnel afghan (500 personnes) .

 

Une équipe de « 13h15, le samedi » a rencontré Éric, un french doctor à l'origine de cet hôpital (Eric Chaysson, chirugien, président de la Chaîne de l'Espoir), mais aussi des infirmières françaises, "en vacances" à Kaboul, et Najeeboulah, un Afghan, le seul chirurgien cardiaque du pays. Chaque jour, ils font des miracles et espèrent pouvoir continuer à en faire quoiqu'il arrive dans les prochains mois. Les militaires français se retirent, eux restent.

 

Reportage de Julien Piednoir et Smaïn Belhadj, diffusé à la suite du JT de 13 heures présenté par Laurent Delahousse ce samedi sur France 2.

 

Crédit photo © Gilles Gustine - France 2.

 

PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES.

RETROUVEZ NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

Related Posts with Thumbnails

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article