Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La série Working Girls rediffusée en clair cet été sur Canal+.

 

WORKINGGIRLS_preview.jpg

 

TVNEWS teleLes femmes sont trop souvent représentées de façon complètement archétypale. On trouve systématiquement en catalogue l’obsédée sexuelle, la dépressive, la cheftaine sadique, la pétasse décérébrée, la mère de famille qui travaille et ne s’en sort donc évidemment pas… Comme accentuer les clichés est peut-être une bonne façon de leur faire un sort, une série destinée à Canal+ a poussé ces stéréotypes à leur paroxysme pour constituer le noyau dur d’une PME banale dotée d’un personnel qui l’est un peu moins. Bienvenue dans le monde feutré et merveilleux de Working Girls (format 13 minutes).

 

Série française inédite découverte tout récemment sur Canal+, Working Girls sera rediffusée, mais en clair, cet été. Chaque samedi à 20h30 dès le 7 juillet.

 

Ecrite par Frank Bellocq, Béatrice Fournera, Eve-Sophie Santerre. Réalisée par Sylvain Fusée. Produite par Gazelle & Cie avec la participation de C+.

 

Avec Claude Perron, Laurence Arné, Vanessa David, Blanche Gardin, Clémence Faure et Alice Belaïdi.

 

Working Girls revisite le petit monde de l’entreprise sur un ton résolument trash et en adoptant un point de vue exclusivement féminin. Chaque épisode est construit autour d’une journée au bureau de nos 6 personnages : La DRH méganymphomane; la cadre supra psycho rigide; la mère de famille suffocant entre son job et ses nains; les 2 standardistes qui font sifflet quand on leur souffle dans le nez et la chef du marketing qui déprime même son psy.

 

Le début : Une petite entreprise comme une autre… Directrice du service commercial, Karine passe son temps à tyranniser ses employés, et plus particulièrement son assistante, Nathalie. Celle-ci, mère de cinq enfants et abonnée au congé parental, vient de faire son retour au bureau. Déborah, directrice des ressources humaines, la trentaine célibataire, est en charge du recrutement ; un poste en or pour nourrir son appétit sexuel dévorant. Chef de projet au marketing international, Hélène déprime. Elle pleure, mange, consulte et cherche désespérément des amis sur Facebook. Il y a aussi les benjamines de l’entreprise : Sophie et Sophie, 25 ans et standardistes. Chacune d'elles est sans doute le pire cauchemar du macho qui sommeille plus ou moins en chacun de leurs collègues.

 

 

 

 

Crédit photo © Xavier Lahache - C+

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
<br /> ... Avant une diffusion prochaine sur DIRECT 8 ?<br />
Répondre