Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le débarquement sur C+ :"Monter un show aussi « lourd », c’est une vraie performance, surtout en direct".

LEDEBARQUEMENT_preview.jpg

 

TVNEWS teleJean Dujardin, Guillaume Canet et Gilles Lellouche avaient envie de se retrouver sur scène, pour un délire en live, à partager avec le public, et de jeunes comédiens talentueux choisis par eux. Le mot d’ordre : l’envie de s’amuser et de proposer un show inédit comme on en voit rarement à la télévision. Le Débarquement est né.

 

Entretien avec Jean Dujardin, Guillaume Canet et Gilles Lellouche (Comm' C+).

 

Qu’est-ce que le Débarquement ?

C’est avant tout une aventure de copains, l’envie de jouer, de se marrer tous ensemble, et d’inviter tout le monde à y participer. Le Débarquement c’est une succession de sketchs, avec une grande liberté de ton. Un peu à la manière de certaines émissions américaines, c’était aussi l’occasion de « mélanger » acteurs et actrices « reconnus » avec des comédiens à la notoriété moindre mais au talent énorme ! Dès le départ, le deal pour tous était clair : on laisse l’égo à la maison, on accepte l’auto-dérision et on ne calcule pas. On va à fond dans le ridicule ou l’absurde s’il faut. On s’éclate.

 

Qui est à l’origine de cette idée ? Comment vous est-elle venue ?

Cela fait un bout de temps qu’on en parle, qu’on a envie d’un espace de liberté pour se marrer, tenter des trucs dans un autre timing que celui du cinéma. On est tous fans du Saturday Night Live bien sûr, mais aussi de Funny or Die, ça revenait souvent dans nos conversations et puis on a décidé de se lancer.

 

Pourquoi ce titre : Le Débarquement ?

Pendant la course aux Oscars, l’an dernier, Jean a participé au Saturday Night Live. Avant le direct du samedi soir, ils enregistrent l’émission une première fois, dans les conditions du direct, en public. Cela leur sert de sécurité mais ça permet également de se debriefer sur les vannes qui marchent et celles qui ne marchent pas. Le debrief est impressionnant ! Tous les acteurs, les réalisateurs, les auteurs, le staff sont présents. Un auteur/producteur dirige tout ça d’une main de fer. Ca a marqué Jean qui nous a dit « C’est comme s’ils préparaient le Débarquement ! » et le titre était né ! Et puis il y a un peu de ça, on débarque avec enthousiasme et énergie, en bloc !

 

Comment se répartissent les rôles entre les comédiens ?

Les comédiens, indépendamment de leur notoriété, sont mélangés dans les sketchs. C’est une vraie expérience d’acteurs où il faut se livrer à fond. Cela se fait en fonction des envies, de l’univers de chacun, des personnages que tous peuvent proposer. Les sketchs sont souvent partis de ces envies très personnelles de jeu. On a fait un très gros casting. On a demandé aux comédiens de nous proposer librement des personnages à eux. Il y a eu des évidences, de vrais coups de cœur. On est super contents de pouvoir jouer avec eux.

 

Pourquoi avoir choisi de faire cette soirée en direct ?

Pour l’adrénaline du direct, le trac, la montée de stress au fur et à mesure que la date approche. On tenait beaucoup à le faire en public, à partager avec les spectateurs présents, à avoir instantanément les rires. C’est l’exercice le plus dur, sans filet, la mise en danger pour les comédiens est totale… c’est super excitant ! Monter un show aussi « lourd », c’est une vraie performance, surtout en direct, c’est ce qui nous excite. Il y a plus de soixante feuilles de décors, plus de cent cinquante personnes dans l’équipe, il faut tout le temps changer de costumes, de looks, il y a plus de trente-cinq comédiens qui se succèdent, ça va être un beau bordel !!!

 

Et quelques magnétos aussi ?

Certains sketchs ne peuvent pas être faits en direct, notamment pour des problèmes de rythmes, de montage ou de reconstitution historique. Il y en a quelques-uns dans le Débarquement même si plus de 80% de la soirée est en direct.

 

Y aura-t-il un fil rouge ? Un Monsieur Loyal ?

Faudra regarder le Débarquement pour avoir la réponse, on vous laisse la surprise mais c’est une proposition très originale, un truc qui ne s’est pas fait encore en télé.

 

Vous autoriserez vous toutes les libertés ?

Absolument toutes oui !!!!!!

 

LE DEBARQUEMENT

Vendredi 18 janvier 2013 En direct à 20H50

Avec Jean Dujardin, Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Nicolas Bedos, Alex Lutz, leur fine équipe de jeunes talents et de nombreux guests. Le Débarquement, c’est un espace de liberté offert aux comédiens pour une vraie expérience d’acteur, sans filets face aux réactions immédiates du public, avec l’adrénaline du direct, l’ivresse du stress, la performance du jeu à plusieurs, la complexité d’un programme sans précédent … Une mise en danger excitante et jubilatoire ! Avec une mise en scène proche de la grosse machine de guerre, Le Débarquement mêlera sketchs, galeries de portraits, auto-dérision, associations de comédiens inédites, envies personnelles, situations absurdes et cocasses… pour un résultat unique et original. Personne ne sera à l’abri du fou rire, dans le public comme sur scène ! Avec également Géraldine Nakache, Marion Cotillard, Alexandra Lamy, Mélanie Doutey, les Kaïra, Joey Starr et bien d'autres…dans des performances surprises. Sans oublier les jeunes talents embarqués dans l’aventure : Delphine Baril, Barbara Bolotner, Vanessa Guide, Antoine Louy, Méliane Marcaggi, Marc Riso, Makita Samba, Bruno Sanches, Camille Solal.

 

Crédit photo © Pierre-Emmanuel Rastoin - C+

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
J

Je piaffe d'impatience de découvrir ça, e espérant que ça ne soit pas un pétard mouillé.
Répondre