Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le petit journal nouvelle formule : découvrez les coulisses du pilote.

 

 LE_PETIT_JOURNAL_preview.jpg 

 

Pour couvrir la grande actualité présidentielle de 2012, LE PETIT JOURNAL adopte une nouvelle formule dès le lundi 29 août à 20h05 et durant environ 21 minutes. Chaque soir sur Canal+, entre les deux parties du GRAND JOURNAL, en public et en direct, Yann Barthès et son équipe proposent un véritable JT ponctué de nouveaux rendez-vous, des enquêtes, des invités et des happenings.

 

Voici les coulisses du pilote enregistré à 17h15 hier jeudi 25 Août...

 

 Rendez-vous pour le public aux studios Rive gauche où est enregistré le Grand Journal sur le plateau 3. C'est sur un plateau voisin, le 1, qu'est enregistrée la nouvelle formule du Petit Journal de Canal+. Un nouveau plateau car la séquence devient une émission à part entière, passant de 8 à 20mn enclavée dans le Grand Journal à 20h05 tous les soirs. Ces gros changements impliquent donc des répétitions et rodages. C'était le cas aujourd'hui puisqu'on tournait un "numéro zéro", une répétition générale à l'heure et dans les conditions du direct.

 

Comme d'habitude, le public est convoqué bien avant le PAT -Prêt à Tourner- et à l'entrée du studio, tout le monde se montre très impatient de découvrir les nouveautés. Certains sont venus de loin pour assister au tournage.

 

Depuis plusieurs jours, la chaîne balance quelques teasers sur le web montrant quelques éléments du décor. http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html.

L'impression en arrivant est tout autre, car cette fois, tout est prêt : les caméras, les écrans, et les lumières qui enjolivent le tout. Contrairement aux résumés de la semaine, LPJ bénéficie cette fois d'un vrai beau et grand décor. L'émission a gardé la même charte graphique : noir, blanc, rouge et les mappemondes. Ce qui frappe d'ailleurs ce sont deux énormes demi-sphères rouges montées sur des tournettes qui reprennent le logo de l'émission. Elles occupent une bonne partie des 360m² du plateau. Personne n'a encore dit "mo-mo-mo-tus !" mais c'est le même dispositif, la taille en plus !

L'une des sphères est exploitable intérieurement, la paroi est éclairée avec des leds blanches mais elle cache actuellement un écran vert pour réaliser des incrustations (il est prévu des happenings et différentes surprises cette année...). L'autre est une demi-sphère "pleine" qui comporte un écran en rétroprojection utilisé tout au long de l'émission. Le plateau comporte deux autres écrans au dessus des spectateurs, l'un qui sera à l'antenne, l'autre sans doute uniquement pour que le public puisse voir les magnétos et réagir - et rire - aux images. Il manque d'ailleurs à un ou deux endroits des retours vidéos pour certains rangs du public, un détail qui sera sans doute corrigé la semaine prochaine. Il est en effet important que le public puisse bien voir les sujets et avoir un bon retour son afin que les réactions soient optimales. Pour cette première, on rajoute quelques baffles supplémentaires à la dernière minute.

 

Entre les deux sphères, un bureau trône sur une estrade. Là encore les leds illuminent des lames de verre sur les contours du bureau. Il y a également une place pour ajouter le fauteuil de l'invité, puisque ce sera la nouveauté de cette rentrée. Derrière, le décor tire parti de la présence d'un escalier en colimaçon qui descend des cintres, en partie masqué par des projecteurs suspendus. Le public est visible de part est d'autre, sur des tribunes. Tout le monde n'a pas pu rentrer dans le studio, car la jauge du décor a été revue à la baisse. Calculée à 120 personnes, ce sont en fait 80 spectateurs qui assistent à l'enregistrement, les autres se casent où l'on peut et un petit groupe reste debout dans un coin. Les équipes de CLAP qui gèrent le public s'excusent pour ce petit loupé indépendant de leur volonté...

 

YANN_BARTHES_preview.jpg

 

Après que le chauffeur de salle ait briefé tout le monde sur les tops d'applaudissements, les retours plateau après images et qu'il ait chauffé la salle, Yann Barthès arrive enfin. Il est dans ses petits souliers et ne le cache pas. "C'est la première, on balise !". Les applaudissements redoublent pour l'encourager. Il s'installe, prépare ses fiches tandis qu'on lui installe les micros HF et qu'on lui fait un raccord maquillage. Le réalisateur avertit le plateau : " attention, les boules vont tourner !". Yann Barthès se marre : "Oui c'est ça, il faut faire tourner les boules ! Ca va être la vanne à chaque émission, ça !". Les cadreurs avec les deux prompteurs sont en place, deux caméras d'épaules et une grue complètent le dispositif.

 

Le décompte commence. Le plateau se met à s'animer de couleurs dans un très bel effet d'alternance blanc/rouge. Générique !

 

La première partie de l'émission est tout à fait conforme à ce qu'était le petit journal jusqu'à présent, avec les news, l'alternance de séquences filmées et des commentaires du présentateur en live, soit pendant la diffusion des images soit en retour plateau, avec la difficulté de devoir s'interrompre au bon moment pour laisser le son de la vidéo. Même bien rôdé et après plusieurs saisons de pratique, l'exercice n'est pas évident... Le prompteur affiche le texte interrompu de "LIVE" ou de signes lorsqu'une image est lancée ou que le commentaire doit reprendre. Yann Barthès parle trop tôt, se plante dans l'alternance textes/images. Pour s'en sortir il babille en faisant "lalalalala" : tant pis, les conditions du direct imposent de continuer comme si de rien n'était !

 

Puis c'est la coupure pub qui est simulée comme si l'on était en direct : les écrans du plateau affichent le retour antenne. Raccord maquillage, deux gorgées d'eau et on repart. Dernière bande annonce et décompte. "Elle était courte cette page de pub !" s'étonne Yann Barthès.

 

Voilà la nouveauté de cette rentrée : l'invité. Benoît Hamon a accepté de venir tourner cette répétition. Mais ça ne sera pas toujours un invité politique qui occupera le fauteuil, d'ailleurs pour la première du 29 Août, LPJ accueillera Catherine Deneuve qui viendra promouvoir son film "Les Biens Aimés".

Le cadreur de l'une des "lourdes" change d'emplacement pour pouvoir filmer l'invité de 3/4, une caméra épaule se met dans l'axe de l'écran de rétroprojection au dessus des spectateurs. Retour plateau, le porte parole du PS entre en passant derrière le public, sous les applaudissements nourris.

 

Après une brève entrée en matière, Yann Barthès le confronte à des images tournées l'année dernière avec Martine Aubry qui l'infantilisait. En plateau, Hamon se marre franchement ou fait la moue, des réactions saisies pour la plupart par la caméra épaule et incrustées dans le programme final. L'échange se poursuit autour du livre publié par l'invité, un livre économique "un peu compliqué" ! Yann Barthès lance un magnéto avec le stagiaire qui a fait les fiches, Benoît Hamon se marre franchement... Ces sujets seront-ils exploités dans la semaine, auquel cas Benoît Hamon reviendra tourner une nouvelle version ? Ou bien cette seconde partie sera-t-elle gardée comme programme de secours au cas où un invité fasse défaut à la dernière minute ?

 

Il apparaît quelques légers flottements de Yann après les remarques de Hamon. On sent bien que le côté drôle de l'émission va dépendre beaucoup plus de la répartie de l'invité et des échanges avec le présentateur que des images ou des sujets qui lui seront soumis. C'est sans doute un risque car la séquence LPJ telle qu'on la connaissait l'année dernière n'avait aucune baisse de régime. C'est peut-être pour pallier à ce risque qu'une seconde partie de "news" arrive alors pour clore l'émission.

 

Yann Barthès lance la suite du Grand Journal avec comme invité Johnny Hallyday "- pourquoi pas ! -" (puisque c'est un numéro zéro...), générique. Fin de l'enregistrement, tout le monde souffle... "désolé ça n'était pas parfait mais c'était la première, merci d'être venus...". On garde le public quelques minutes de plus, le temps de savoir si on refait une première partie une nouvelle fois, et puis finalement, on libère les spectateurs après leur avoir demandé leurs remarques. La première est un cri du coeur : des coussins !

 

Pendant deux semaines au moins, le Petit Journal nouvelle formule sera enregistré chaque jour dans les conditions du direct à 18h30 puis diffusé à 20h, le temps que les équipes prennent leurs habitudes puis ce sera une diffusion en live dès que tout sera parfaitement au point. A noter pour le public qui souhaite assister à l'émission, que le jeudi est également mise en boite l'émission du vendredi... Deux émissions pour le prix d'une !

 

Par Franck Beretta.

 

Crédit photos © Maxime Bruno - C+ 

 

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LES 40 DERNIERS ARTICLES EN LIGNE

Related Posts with Thumbnails 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
E


Hier ils étaient à Rock en Seine, je les ai vu filmer Huchon, Lang aussi était à Rock en Seine je suppose qu"ils l'ont filmé aussi (mais pas vu).


En repartant je les ai vu interviewé des festivaliers aussi, ça a dû donner car il y en a qui devaient plus être très frais... :)



Répondre
B


D'accord avec Mr Nawak.

Malheureusement dès qu'un truc marche, ils veulent voir les choses en grand et là on perd tout ce qui faisait un charme.



Répondre
M


Merci pour cet aticle très enrichissant.


La grosse info c'est que le Petit Journal sera diffusé les vendredi cette année.


Cette formule m'inquiète un peu quand meme, de par ça durée et par ces nombreux sujets.


On avait déjà eu un aperçu la saison dernière quand on avait voulu intégrer la le Daily Mouloud au Petit Journal.


J'ai aussi peur que le Petit Journal soit moins impertinent avec les invités en plateau de par la nécéssité d'en faire venir un tous les jours.



Répondre
B


Résumé super intéressant et détaillé.

Malheureusement je suis pas très emballé par ce nouveau format... A voir ce que ça donnera à l'écran.

Il est regretable de voir qu'une chaîne va avoir besoin de 15 JOURS pour se roder et tout enregistrer pendant autant de temps.


L'habituel coup coup du jeudi où est enregistré le vendredi, c'est devenu pénible sur les chaînes. On sait que du coup l'émission du vendredi ne traite pas le jour vu qu'ils ne peuvent traiter ce
qui n'est pas encore arrivé la veille. Du coup on se retrouve avec des émissions bilan ou du style. Le mag de la santé France 5, c'est pareil.



Répondre
N


Tres bon résumé merci, par contre ca risque detre long comme émission et la regarder avec les jt en face ou le reste ca va etre dur, l'horaire est tres mal choisi , ils auraient du la mettre à
20h35



Répondre
C


boby >>> oui bon et après c'est grave ? L'émission de Denisot du vendredi était déjà enregistrée à l'avance, il était évident que le Petit JOurnal allait subir le même sort.


Sinon, j'attends avec impatience et curiosité cette nouvelle formule, même si je redoute une grande similitude avec les émissions de Jon Stewart et Stephen Colbert sur Comedy Cenrtal (The Daily
Show et The Colbert Report). Déjà que ses détracteurs utilisaient cet argument (à tort) pour l'ancienne formule, là ça va ajouter de l'eau à leur moulin. M'enfin bon, tant que ça reste drôle et
bien foutu, moi ça me pose pas trop de problèmes.

 Enfin bon je sens que les casse-couilles, fans comme détracteurs, vont encore et toujours se manifester au début en disant que blabla c'était mieux avant, que ci, que là... sans laisser le
temps de la formule s'installer et voir si la sauce prend véritablement. On avait beaucoup critiqué la formule "unique" de l'année dernière, au final elle était bien mieux rythmée et tout le
monde a fini par l'accepter.



Répondre
A


Ah, ça fait plaisir un article si correctement écrit, ça change de certains blogs ;)



Répondre
J


Pas convaincu par ce futur long format. Va falloir trouver la matière chaque jour 20 minutes !


Excellent compte rendu en passant !



Répondre
B


Non mais moi je dis LOL la double arnaque.


Une émission en pubmic et en direct.


 


> Les deux premières semaines "au moins" seront enregistrées à 18h30.


> L'émission du vendredi ne sera pas en direct.


 


Les entourloupes débutent !



Répondre
V


Très intéressant, merci à l'auteur. Manque juste des photos, mais je présume que c'était hyper contrôlé :)



Répondre