Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 28/08 6H19

MartinLutherKingIhav_preview.jpg

 

ARTE consacre une programmation spéciale à l'occasion du cinquantième anniversaire de la Marche sur Washington et du discours “I have a dream“ de Martin Luther King. A voir ce mercredi 28 août prochain.

 

18 heures, MARTIN LUTHER KING : “I HAVE A DREAM”

Prononcé par Martin Luther King le 28 août 1963, ce discours exceptionnel, diffusé ici en intégralité, fut aussi un événement médiatique. Pour la première fois, le discours d’un leader noir était retransmis en direct par les trois principales chaînes américaines. Enregistrement original (États-Unis, 1963)

 

18h15, THIS BUILDING WILL SING FOR ALL OF US

Rencontre avec David Adjaye, architecte du futur Musée national de l’histoire et de la culture afroaméricaine de Washington, qui ouvrira en 2015. Documentaire d’Oliver Hardt (Allemagne, 2013, 28mn)

 

18h45, L'EFFET OPRAH WINFREY

L’ascension des Afro-Américaines Oprah Winfrey, Beyoncé ou les soeurs Williams sont devenues des modèles de réussite auxquels s’identifient les femmes noires. Retraçant leurs parcours, ce film part à la rencontre de Noires américaines moins connues, qui ont, elles aussi, surmonté des obstacles pour se faire une place dans la société. Documentaire de Katharina Vollmeyer (Allemagne, 2013, 52mn).

 

20h05, LE GOSPEL ES TNOTRE SALUT

Dans un ghetto californien, quatre jeunes membres de la chorale de gospel Voices of Destiny parlent de leur famille, de la violence au quotidien et de la force qu’ils puisent dans le chant. Documentaire d’Ilona Kalmbach et Sabine Jainski (Allemagne, 2013, 43mn).

 

20h50, BANDE ORIGINALE D'UNE REVOLUTION

Au même titre que la non-violence, le chant fut le pilier du mouvement des droits civiques. Preuve de détermination et signe de ralliement, des morceaux comme “We shall overcome” ou “This little light of mine” devinrent des hymnes à la liberté. Interprétés par des artistes comme Wyclef Jean, Angie Stone ou Mary Mary, ces airs alternent avec des images d’archives des grandes marches retraçant l’histoire de la lutte pour les droits civiques.

 

22h10, DO THE RIGHT THING

Anatomie d’une émeute interraciale dans le Brooklyn d’il y a vingt-cinq ans. L’un des meilleurs films de Spike Lee, resté d’une brûlante acuité.

Brillamment écrit, interprété et réalisé par l’une des étoiles alors montantes du cinéma indépendant américain, Do the right thing a été accueilli à sa sortie par une polémique enflammée et par un succès éclatant, tant critique que public. Accusé par les uns d’inciter à la haine raciale, célébré par les autres comme un légitime cri de révolte, le film n’offre en réalité qu’un état des lieux de l’Amérique, aussi clairvoyant que rageur (États-Unis, 1988, 1h55mn, VOSTF)

 

Minuit, LES REVES SONT PLUS FROIDS QUE LA MORT

Trois cinéastes afro-américains font le bilan des avancées obtenues par leur communauté cinquante ans après le mythique discours de Martin Luther King.

 

1h00 KILLER OF SHEEP.

Dans une banlieue pauvre de Los Angeles, un père de famille tente de s’en sortir honnêtement. Loin des clichés, une bouleversante chronique familiale.

Bien qu’il ne soit pas sorti en salles à l’époque, Killer of sheep – projet de fin d’études de Charles Burnett – est considéré outre-Atlantique comme un joyau du cinéma indépendant. À la fois réalisateur, monteur et scénariste, le cinéaste en herbe y met en scène, dans la lignée du néoréalisme italien, la dureté du quotidien dans le ghetto de son enfance. Enfants désoeuvrés, petites combines et menus larcins : en longs plans séquences, Burnett filme une communauté noire livrée à elle-même dans l’Amérique des années 1970. Film de Charles Burnett (États-Unis, 1977, 1h16mn, VOSTF) .

Avec : Henry Gayle Sanders (Stan), Kaycee Moore (la femme de Stan), Charles Bracy (Bracy), Angela Burnett (la fille de Stan), Eugene Cherry (Eugene), Jack Drummond (le fils de Stan).

 

Crédit photo © AP.

 

Rejoignez-nous sur ce compte Twitter.

Retour à la page d'accueil.

Liste des 40 derniers articles publiés sur le blog.

Commenter cet article