Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moi, Michael Perry, condamné à mort (Reportage sur TF1).

 

REPORTAGES_preview.jpg

 

Un reportage de Bernard Volker, Sébastien Renouil, à découvrir ce samedi à 13h15 sur TF1 : Moi, Michael Perry, condamné à mort.

 

30 juin 2010. Pour la première fois au Texas, un condamné à mort est autorisé à donner une interview quelques heures seulement avant son exécution. Michael Perry a été condamné pour le meurtre de Sandra Stotler, 50 ans, infirmière à l'hôpital de Conroe, de son fils Adam, 16 ans, et de Jeremy Richardson, 18 ans, un ami d'Adam. Son complice, Jason Burkett, purge une peine de prison à vie.

 

Le 30 octobre 2001, Michael Perry, 19 ans, et Jason Burkett, 19 ans, sont arrêtés par la police de Montgomery au Texas. Ils circulent au volant d'une voiture signalée volée et appartenant à Sandra Stotler. Michael Perry avoue l'avoir assassinée puis se rétracte... mais ses aveux vont le conduire dans le couloir de la mort. Ses aveux conduisent les enquêteurs au bord d'un étang où ils retrouvent le corps de Sandra Stotler mais aussi ceux d'Adam, 16 ans, son fils et de Jeremy Richardson, un ami d'Adam.

 

Après sa condamnation, Michael est transféré dans différentes prisons jusqu'à celle de Polunski. C'est là qu'il a accepté de donner une dernière interview, la veille de son exécution. Jusqu'à 6 heures du soir, le 1er juillet, Michel peut encore espérer être épargné si la Cour suprême accepte l'ultime recours de ses avocats. Si son dernier appel est rejeté, Michael est préparé : " Je pourrais téléphoner, parler avec mon prêtre, le révérend Sam. Je crois qu'à 6 heures, ils me conduiront dans la pièce ; Je ne suis pas sûr... ils me mettront sur la civière. Je pourrais faire une dernière déclaration. Je ne suis pas sûr de ce que je dirai. Je laisserai Dieu m'inspirer. La miséricorde de Dieu m'a apporté la paix. C'est un peu dommage que cela m'ai pris autant de temps pour apprendre à être un homme au lieu d'être un enfant qui se prend pour un homme. Je suis en paix maintenant ".

 

Jim Perry, le père de Michael est mort avant l'exécution. Sa mère, Gayle, a tenté d'obtenir un délai : " nous avions demandé un délai parce que c'était arrivé trois semaines plus tôt mais ils ont refusé. J'ai le sentiment depuis le premier jour que c'est une affaire de pouvoir. Ca fait bien pour un procureur d'envoyer quelqu'un dans le couloir de la mort. Je me souviens des avocats qui ont souri quand on a rendu le verdict comme s'ils disaient : ça y est, on y est arrivés ! " Le 1er juillet 2010 à 6h17, le médecin de la prison d'Hunstville a constaté le décès de Michael Perry. En 2011, dans les 34 états qui appliquent encore la peine de mort aux Etats-Unis, 3260 condamnés attendent dans le couloir de la mort, certains depuis plus de 20 ans.

 

Crédit photo © DR.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
P
<br /> <br /> qui fait le malin tombe dans le ravin...j'ai lu toute l'enquete et je peux vous dire,qu'il est coupable ainsi que son complice qui a tout chargé sur son dos..<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ps- je suis pour la peinr de mort pour ses merdes qui polllllllluuuuueeen notre belle planete.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> pipo la fouine<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
Pff la peine de mort même pour les gens qui sont innocent la plus part des condamne n'ont pas la juste peine tes incompréhensible
A
<br /> Il était innocent.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Pratique complètement arriérée (y'a qu'à voir les états qui la pratiquent) qui correspond à un principe religieux et donc arriéré (la loi du talion)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre