Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 07/01 15h32

Le métier le plus dur que ne fera jamais votre patron… sera sans doute le vôtre ! Le mercredi 29 janvier 2014 à 20h50 sur M6, retour de Patron Incognito.

 

Deux nouveaux patrons se glissent dans la peau de leurs salariés.

Émission 1 à 20:50 : Rodolphe Wallgren / PDG fondateur de Memphis Coffee.

Émission 2 à 22:30 : Philippe Lannes / PDG fondateur des garages Delko.

 

041135167.jpg

 

 

Et si votre nouveau collègue était en réalité… votre patron ?!  "La crise économique a creusé le fossé entre patrons et salariés. Pour faire évoluer l’image de l’entreprise, certains patrons sont prêts à prendre des mesures exceptionnelles. Pour la première fois en France, un patron va tenter une expérience incroyable. Il va redescendre en bas de l’échelle et travailler une semaine dans son entreprise, incognito. Il va abandonner son statut de PDG et son confort de vie pour redevenir un simple apprenti dans sa propre entreprise. Pour passer incognito parmi ses employés, il va se métamorphoser et changer d’identité. Pendant cinq jours, le patron sera sous couverture et va apprendre un métier par jour. A tout moment, il risquera d’être reconnu. Il sera formé par cinq salariés différents mais ces derniers ne sauront pas qu’ils donnent des ordres à leur patron ! Notre « Patron Incognito » va voir ce qui se passe vraiment sur le terrain : certaines choses vont le choquer, le déstabiliser, il va pleinement réaliser les impacts de certaines décisions qui ont pu être prises « d’en haut » mais il va surtout découvrir le vrai visage de ses salariés : des personnes souvent méritantes qui font la richesse de son entreprise au quotidien. À la fin de l’expérience, le patron va révéler sa véritable identité. Comment ses salariés vont-ils réagir en découvrant que c’était le grand patron ? Cette expérience va-t-elle changer leur quotidien ? Quel en sera l’impact sur l’entreprise ?"

 

Émission 1 à 20:50 : Rodolphe Wallgren / PDG fondateur de Memphis Coffee

Créateur du concept Memphis Coffee, Rodolphe Wallgren bénéficie d'une solide expérience dans le domaine de la restauration. En 1998, il entame sa carrière à peine âgé de 20 ans en dirigeant à Ibiza « El Amarillo », un restaurant de cuisine française. De 1999 à 2003, il prend la direction commerciale d'une société de locations de véhicules, puis jusqu'en 2005, celle de deux agences immobilières. Rompu aux techniques commerciales et de management, il revient en 2005 à ses premières amours en devenant franchisé à Nîmes du groupe « La Boucherie ». Jusqu'en 2008, il développe son affaire et dirige 14 personnes dans son restaurant. En 2009, il lance, avec son épouse le premier restaurant pilote « Memphis Coffee » à Nîmes. En juillet 2010, il s'ouvre à la franchise et en moins de trois ans, « Memphis Coffee » multiplie les implantations dans toute la France. En 2012, l’enseigne a enregistré une augmentation de 50% de son chiffre d’affaires.

Les missions qui vont lui être confiées : À Marseille, le patron sous couverture va apprendre le métier de serveur auprès d’Ellena, 19 ans et va découvrir des dysfonctionnements qui vont le déstabiliser au risque de faire ressortir son vrai visage et de mettre fin à l’expérience… À Toulon, Rodolphe va se retrouver en cuisine avec Jennifer, chef de partie. Le rythme soutenu imposé par la jeune femme va vite s’avérer difficile à suivre pour le patron qui n’a pas l’habitude de cuisiner ! Dans l’usine de mobilier près de Nimes, il va devoir aider Benjamin, un jeune en reconversion professionnelle, à élaborer les meubles de ses futurs établissements et va s’apercevoir que les conditions de travail sont particulièrement difficiles. Plus grave, il va découvrir que l’organisation actuelle compromet même l’ouverture des futurs restaurants. Enfin à Orléans, au contact de JR, 54 ans, qui occupe un poste de plongeur depuis la création du restaurant, le patron va s’essayer à un poste important mais ingrat : la vaisselle. Pour le patron peu habitué aux activités manuelles, la cadence ne sera-t-elle pas de trop ?

 

Commenter cet article