Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sophia Aram (France Inter) parle des menaces reçues.

 

A lire sur le site de Télérama cette interview de Sophia Aram, que l'on peut entendre dans un billet d'humour le matin sur France Inter.

 

Elle dit avoir reçu beaucoup d'insultes – et de premières menaces –, après une chronique sur Jean-Marie Le Pen, en janvier 2011. "C'était principalement des messages du genre : « on va t'enfoncer des saucisses dans le c… ». Eh oui, ces gens-là ont un rapport très étrange à l'analité ! – et à l'orthographe, si l'on en juge à leurs nombreuses fautes… Au départ, je n'ai pas pris tout cela très au sérieux, mais lorsque les menaces se sont faites plus précises, on a un peu renforcé la sécurité à l'entrée de mes spectacles. Je ne m'attendais pas à ces réactions. Pendant ma chronique, le micro de Jean-Marie Le Pen était ouvert, comme chaque fois, il aurait donc pu intervenir mais il n'a pas réagi (...). En mars, après un autre billet sur le Front national. Les réactions ont été plus vives. Le FN a publié un communiqué sur son site et la chronique a été reprise sur le blog de Morandini. Tout s'est emballé. France Inter a été assailli de messages, et a reçu des menaces plus précises… La direction de Radio France et la police m'ont conseillé de porter plainte, ce que j'ai fait. "

 

Interrogée par Valérie Lehoux, Sophia Aram répond pourquoi elle parle maintenant de ces menaces : "Je ne l'avais jamais caché mais je n'en avais pas spécialement parlé non plus. Je m'étais contentée de refuser les interviews que l'on me proposait sur ce thème. Cette fois, quand vous m'avez sollicitée, j'ai décidé de vous répondre. J'ai compris que toutes les mises au point que je pourrais faire n'empêcheraient pas les insultes et les menaces de proliférer… Et puis nous allons entrer dans une période électorale : il faut que les électeurs sachent quelles sont les méthodes utilisées par une partie des supporters du Front national. Et quels sont les arguments de ceux qui plaident pour une banalisation du FN".

 

Le billet lu à côté de Jean-Marie Le Pen début 2011 : 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
A
<br /> Oui mais à trop en parler on dynamise! Cela se dit aussi ailleurs que sur France-inter, sur tous les plateaux de télé et dans toutes les stations de radio!<br /> <br /> <br /> Aujourd'hui, après la défaite des principaux acteurs de la cinquième, que l'on devrait envoyer à la conciergerie, il serait bon de mettre en scène les extrêmes. C'est la faillite, je pense que<br /> beaucoup de mal a été fait, des gens on soufferts !et qu'il est temps de punir les indésirables.<br />
Répondre
N
<br /> En effet, ne pas en parler, c'est banaliser la chose.<br /> <br /> <br /> Merci donc à jphfr56, j'ignorais à propos de sa mère.<br />
Répondre
A
<br /> C'est un point de vue qui n'est pas partagé par tout le monde.<br /> <br /> <br /> C'est la démocratie.<br />
Répondre
J
<br /> Pardon de réagir mais ne pas en parler, c'est banaliser la chose. A un moment où certains brulent des journaux, il faut combattre toute forme d'extrêmisme ...<br />
Répondre
A
<br /> Je suis déçu, c'est la deuxième fois en 15 jours que je découvre cette jeune femme. Chronique qui cherche à racoler des auditeurs pour France-inter. à diaboliser le fn, vous le propulser sur le<br /> devant de la scène. <br />
Répondre
J
<br /> Quand on me parle de sophie Aram, je pense à sa mère...<br />
Répondre
P
<br /> Jamais trouvé drôle cette femme (bon, de là à la menacer...)<br />
Répondre