Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

The OC (Newport Beach), histoire d'une série. Partie 2...





oc_saison_4.jpg

Retour sur la série The OC (Newport Beach) par Cole. Première partie parue hier sur ce lien, seconde partie ci-dessous.


Le créneau de la mort

C’est au printemps 2003 qu’intervient l’annonce qui va prendre de court tout le petit monde médiatique. Contre toute attente, la FOX décide de modifier la case horaire de son bébé pour la propulser dans la plus mortelle de la semaine : le jeudi soir à 21 heures face aux deux rouleaux compresseurs de la télévision américaine : Les Experts et Grey’s Anatomy. Pour tous les fans de The OC à travers le monde, c’est la douche froide. La presse, tout comme les amateurs de la série, fustigent la FOX pour cette décision qui risque de sonner le glas de la série. La FOX, quand à elle, est confiante et croit à une bonne contre-programmation. Le couperet tombe le 4 novembre 2004 lors du season premiere ironiquement intitulé ‘The Distance’ qui perd 20% de l’audience du season finale. La chute ne cessera de se poursuivre pour la série. L’état de grâce de The OC est bel et bien terminé. Pour la FOX, pas question de remettre en question sa programmation. Selon elle, la chute de la série n’a rien à voir avec son horaire de programmation mais bel et bien avec des scénarios fatigués et peu inspirés. Ce qui, avouons le, n’était pas totalement faux. Les relations entre le network et les scénaristes ne vont ainsi n’avoir de cesse de s’envenimer au détriment, encore une fois, de la série.


Les garces de l’Orange County

A l’origine de la discorde entre la FOX et Josh Schwartz, une toute autre série. Une série qui a le don de mettre en rage les dirigeants de la chaine : Laguna Beach, The Real Orange County diffusé sur MTV. Censé être la version ‘réalité’ de la série de Josh Schwartz, la version de MTV, bien plus trash, collectionne les records d’audience et devient encore plus populaire que The OC. Plus le succès de Laguna Beach se fait ressentir, plus la FOX met la pression sur Josh Schwartz afin de muscler les intrigues. Une pique sera d’ailleurs lancée à Laguna Beach dans l’un des épisodes de la série. Alors que Summer est accroc à un soap fictif, ‘The Valley’, Seth déclarera qu’il préfère regarder la version télé-réalité : ‘Sherman Oaks : The Real Valley’. Jamais la série ne cessera de faire preuve d’autodérision.


Le bras de fer entre la FOX et Josh Schwartz

Malgré tout, celui qui a toujours affirmé son indépendance par rapport à ses dirigeants finira par céder aux sirènes de l’audience en imaginant une storyline racoleuse qui, il l’espère, devrait créer le buzz. Et quoi de mieux de livrer une intrigue lesbienne à cette chère Mischa Barton. Jamais totalement assumé ni maitrisé, ce passage sera un ratage total de la série et finira en eau de boudin. Aucune des deux parties ne trouve satisfaction. La FOX n’a ressenti aucun effet sur les audiences tandis que Josh Schwartz regrette amèrement cette histoire de superette qu’il n’a jamais vraiment souhaitée. Le bras de fer entre la chaine et la production va pouvoir commencer. Après l’épisode de la lesbienne, et alors que la série a perdu plus de 3 millions de téléspectateurs, la saison 3 marque l’apogée de la mésentente entre le scénariste et la chaine. Le pool d’auteurs est littéralement harcelé par la FOX pour rendre les choses plus exaltantes. Ils seront ainsi contraint de réécrire une partie des épisodes afin d’intégrer l’artificiel personnage de Jeri Ryan et feront tomber ce pauvre Johnny d’une falaise pour faire pleurer dans les chaumières, tout cela sous la pression de la FOX. Mais ce n’est jamais assez. Josh Schwartz est exaspéré par l’attitude du network qui demande toujours plus de spectaculaire, au détriment de la qualité de la série. C’est alors qu’il tient une idée pour la fin de la saison 3. La FOX veut du spectacle, elle va en avoir. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est que son idée lumineuse va tout bonnement lui couter sa série.


521963833_c2188133d1.jpg

La vengeance d’une ‘blonde’

Nous sommes donc à la fin de la saison 3 et rien ne semble plus arrêter le désintérêt croissant du public vis-à-vis de The OC. Cette baisse d'audience affecte le casting, et plus particulièrement Mischa Barton qui espérait décrocher un vrai tremplin pour la gloire. La starlette va alors mettre en place une campagne de dénigrement vis-à-vis de la série qui l’a lancé et raconte à qui veut l’entendre qu’elle est la reine du show et qu’elle peut partir quand bon lui semble. Si des producteurs font signe … Son comportement sur le tournage devient tout aussi exécrable et plus personne ne semble supporter les caprices de l’actrice, particulièrement Josh Schwartz. Ce dernier va alors avoir l’idée renversante, et à l’encontre totale de l’avis de la FOX, de tuer son héroïne au terme d’un final retentissant. La production vient de ruiner le coup de Mischa Barton qui espérait quitter la série la tête haute et se retrouve virée comme une malpropre. Furieuse, sa vengeance ne se fera point attendre puisqu’elle révèlera le fameux rebondissement à l’émission Acces Hollywood (le Exclusif américain) une heure avant la diffusion de l’épisode. Les fans n’y croient pas une seconde et se massent devant l’épisode en question pour assister au véritable affront que vient de leur faire Josh Schwartz. Ils ressortent tout bonnement outrés de ce rebondissement et ne le pardonneront jamais à la série qu'ils menacent de boycott pour la saison 4 qui se prépare. La sentence ne se fait pas attendre. Dès le season premiere, les résultats sont apocalyptiques. Alors que 7,50 millions de téléspectateurs avaient quitté la saison 3 lors de son final, seul 3,4 millions de fidèles la retrouvent en saison 4. La brindille américaine tient sa revanche.


La descente aux enfers

La FOX est dans tous ses états mais ne peut se résoudre à déprogrammer une série pour laquelle elle a tant d'attachements. Ainsi, malgré plusieurs tentatives désespérées de remettre le navire à flot en proposant la série après des programmes à succès, la mayonnaise ne prend pas et les scores restent désespérant abyssaux, en dépit des excellents critiques dont bénéficie The OC cette saison. Le network lancera même une pétition sur son propre site web pour sauver la série, suppliant les fans de regarder le show. Malgré ses 740.000 signatures, rien n’y fait, ni même une diffusion après le hit American Idol où elle ne retiendra que 28% de l’audience du carton de la FOX. La débâcle… Semaine après semaine, mauvais score après mauvais score, la paranoïa envahit la toile qui guette la moindre rumeur d’annulation. Ainsi, un journal du Montana annoncera la fin de la série alors qu’un cameraman avait simplement raconté au quotidien local qu’il effectuait son dernier jour de travail ! Plus rien ne semble désormais arrêté la cavalcade de l’enfer dans lequel plonge la jeunesse dorée de Newport Beach. Et pourtant…


Un ultime espoir ?

Le 4 janvier 2007, le couperet tombe. La FOX décide officiellement d’annuler la série au terme de sa 4eme saison de 16 épisodes. Alors que tout le monde pense la série morte et enterrée, une folle rumeur fait le tour des médias. Newport Beach pourrait être reprise par la jeune CW qui en ferait un produit d’appel pour la saison à venir. La rumeur semble sérieuse. Interrogée par le dénicheur de scoop américain Michael Ausiello pour TV Guide, Schwartz ne dément pas. Les négociations sont bel et bien en cours. Sauf que ni Schwartz, ni Savage, n’en ont vraiment envie. Pas plus qu’Adam Brody, Benjamin McKenzie, Rachel Bilson et Peter Gallagher qui ne rempileront probablement pas. Qu’importe, Schwartz et Savage ont une autre idée derrière la tête : un spin-off de la série qui se présenterait comme un anti Gilmore Girls centré sur les bitchy Julie et Kaitlin. Melinda Clarke et Willa Holland sont partantes. Mais après moultes discussions, le projet n’aboutira finalement jamais. Les deux parties préféreront partir sur de nouvelles bases et développer un nouveau projet : une certaine Gossip Girl… L’aventure californienne prendra bel et bien fin au terme d’un final émouvant qui satisfera les 6,7 millions de fans devant leur poste. Ils garderont un souvenir impérissable de cette petite série qui, comme Schwartz le disait si bien, a ‘signifié quelque chose’.


COLE.


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
L

Marissa ne m'a pas du tout manqué en saison 4. Le personnage de Taylor était fun et original.


Répondre
B

La FOX ne serait-elle pas en train de refaire la même erreur avec "Fringe" qu'avec "The OC" ? Joli succès lors de la saison 1, puis envoyée au casse-pipe le jeudi 21h dès la saison 2 face aux poids
lourd "CSI Les Experts" / "Grey's Anatomy" / "The Office".

Visiblement, la FOX n'apprend rien des erreurs du passé....


Répondre
=

J'ai découvert la série il y a peu, et tout ces faits relatés se constatent dans la série c'est fou! La saison 2 est moins bonne et la saison 4 apportait un nouveau souffle plaisant à la série! Et
la mort de Micha Barton dans la série rend très bien lorsqu'on ne fait que suivre la série et qu'on ne participe pas au tapage médiatique!


Répondre
J

Ce qui a tué cette série, en plus du changement d'horaire, c'est Julie Cooper-Nichol-Cooper (Ha ha!) qui, après sa déchéance de début de saison 3, devient tout gentille et mielleuse!
J'étais un grand fan de cette série, mais j'ai laché vers la fin...

Ceci dit, ça restera un de mes souvenirs d'ado.

Merci Cole, tes chroniques sont toujours parfaites. ;-)


Répondre
V

Beau gachis.
On aurait une idée du nombre de dvd vendus de cette série ?


Répondre
B

Passionnant à lire, comme d'habitude. Merci d'avoir pris le temps de relater tout ça


Répondre