Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 10/09 8h35

LESKETCHLEPLUSLONGDU_preview.jpg

 

Parmi les recrues de la saison 2013/2014 de Touche pas à mon poste, l'humoriste Jérémy Ferrari. Découvert dans On n'demande qu'à en rire, et aimé ou peu apprécié pour son humour noir, il poursuit sur D8 dans cette voie avec Le bon week-end de Ferrari et C'est pas moi, c'est Ferrari.

 

Cette séquence a eu lieu hier, lundi 9 septembre, pour la première fois. Bon, c'est très dispensable, bien moins savoureux que le billet du jeudi. Il serait sans doute plus judicieux que les téléspectateurs n'entendent pas ce que prononce l'humoriste, et qu'ils le découvrent uniquement via la voix de l'invité. Encore faut-il que ce dernier joue le jeu, ce qui n'était pas toujours le cas avec Stéphane Bern :

 

 

La première intervention avait eu lieu hier, jeudi 5 septembre, en direct ; voici la vidéo de ce moment :

 

 

Crédit photo © Augustin Détienne (Emission Le plus long sketch du monde sur Comédie+!)

#D8

Commenter cet article

Jonathan06 10/09/2013 10:59


Une des solutions pourrait être d'afficher dans un synthé si ce que l'invité répète est exactement ce que dit Ferrari ou s'il n'a pas joué le jeu. Et s'il n'a pas joué le jeu d'afficher les
paroles que voulait faire dire l'humoriste à son invité. Ça ne sert à rien d'entendre et de voir Ferrari.

Cindy 10/09/2013 10:09


Complétement d'accord! La chronique "C'est pas moi c'est Ferrari" gagnerait beaucoup à être modifiée d'un point de vue technique. Le concept de Jérémy Ferrari qui souffle des réplique atrocement
drôles (c'est le cas de le dire) est excellent. C'est dommage que l'on entende ce qu'il dit dans l'oreillette et effectivement, il n'est pas certain que tous les invités jouent le jeu :-/
En tout cas, si cette chronique venait à disparaitre, je pense que personne ne serait contre un "Bon week end de Ferrari" deux fois plus long pour compenser :D ...ça serait vraiment bien :)

Mythrandil 10/09/2013 08:48


Séquence un peu moyenne... Voire ratée.