Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 03/04 7h09

 

041208330.jpg

 

TVNEWS tele

M6 proposait hier, lundi 2 avril, le dixième épisode de l'édition 2012 du concours Top chef. Dernière ligne droite avant la finale.

 

Les épreuves permettent au candidat gagnant de gagner directement sa place en finale. Pour la première épreuve, les candidats reçoivent la visite du Chef Philippe Etchebest, élu meilleur ouvrier de France (M.O.F) et doublement étoilé au guide Michelin. Et ils ne sont pas prêts de l'oublier... Philippe, que les téléspectateurs ont découvert dans « Cauchemar en cuisine », est connu pour sa rigueur et son franc-parler. Il impose une recette aux candidats (le carré de veau avec croute en damier, laitue braisée et pomme soufflée) dont il suit toute la fabrication dans les conditions du concours des M.O.F. Un stylo à la main, il observe, avec l'oeil du professionnel, les moindres faits et gestes des candidats durant toute leur préparation, n'hésitant pas à recadrer ce qui doit l'être, pointer les erreurs de cuisine et critiquer les mauvaises attitudes de cuisinier. À l'issue de cette observation, il disqualifie un candidat, celui ayant le moins bien travaillé, avant même la dégustation. Jamais les candidats n'ont été autant sous pression, certains perdant totalement leurs moyens face à l'intransigeance du chef.

Disqualifié : "Norbert est plus que jamais dans la compétition. Malheureusement, le chef Etchebest lui reproche de ne pas écouter ses instructions. Norbert est disqualifié avant même d'avoir pu faire goûter son assiette aux chefs".

Aucun ne se qualifie direct pour la finale...

 

Pour la seconde épreuve, les candidats voyagent : direction un palace du sud de la France où officie Stéphanie Le Quellec, grande gagnante de la saison 2 de Top Chef. À leur arrivée, les candidats se détendent dans cet endroit de rêve. Mais seulement le temps d'une nuit, car à 6h du matin, c´est Stéphanie elle-même qui les réveille pour leur annoncer l'épreuve qui les attend. Ils doivent revisiter en 1h30 son plat signature : une entrée à base de rougets. Mais les choses sont plus compliquées que prévues : avant d'entrer en cuisine, les membres du jury donnent des défis aux candidats (ex : retrouver la région d´origine de spécialitésculinaires comme le nougat, le calisson, la socca, la tarte-tatin... etc). 4 chefs, 4 défis : si le défi est perdu, le candidat perd 15 minutes sur son temps de cuisine. Si l'un d´entre eux perd les 4 défis, il n'a plus que 30 minutes pour cuisiner. Chacun doit faire appel à ses connaissances pour réussir le maximum de défis sinon il n'a que très peu de temps pour cuisiner.

Vainqueur : aucun ne se qualifie pour la finale.

Via M6.fr : Les commentaires du jury

Norbert TARAYRE. Norbert a perdu 3 de ses défis. Il n'a donc que 45 minutes pour préparer son plat. Le cuisinier a décidé de tout miser sur sa garniture. Pour Stéphanie Le Quellec, ce plat est "intéressant". Pour le chef Piège, "ce plat est bien réalisé mais n'est pas construit". Norbert obtient le vote de la Top Chef 2011 mais pas celui des chefs.

Cyrille ZEN. Avec 4 défis perdus sur 4, Cyrille n'a que 30 minutes pour revisiter la recette du rouget de Stéphanie Le Quellec. Il n'a pas d'autre choix que de faire quelque chose de simple. Pour la Top Chef 2011, son plat manque "un peu d'histoire". Cyrille a cependant séduit les chefs qui lui ont accordé leur vote, mais cela ne suffit pas pour accéder à la finale.

Tabata BONARDI. Avec deux défis de perdus, Tabata a 1h pour préparer son rouget. La jeune femme a voulu réaliser un plat épuré. "Je suis un peu déçue sur cette assiette. Je n'ai pas bien compris le plat", confie la Top Chef 2011. Pour le chef Marx, "il manque un tout petit déclic".

Jean IMBERT. Jean est le seul candidat à avoir remporté ses 4 défis. Il a donc 1h30 pour réaliser cette épreuve. Le chef parisien a décidé d'associer son poisson à des produits du Sud. Stéphanie Le Quellec est déçue que ce plat n'ait pas de sauce. "Ce qu'on ressent, c'est que c'est bon, mais qu'il n'y a pas d'histoire", confie pour sa part le chef Marx.

 

Pour la troisième épreuve, c'est sur la baie cannoise que se retrouvent les candidats le lendemain. À leur grand étonnement, ils embarquent sur une navette maritime qui les emmène en mer à bord d'un yacht de luxe. Sur le pont, un couple les attend : Robert, Anna et leurs deux chihuahuas les reçoivent. Ils ont commandé un grand buffet décomposé en 4 thèmes : produits de la mer, charcuterie, fromages et desserts. Mais cela ne leur convient pas. Ilsattendent de nos candidats qu'ils revisitent les produits simples de chaque buffet pour faire des bouchées apéritives d'exception qu'ils dégusteront sur le bateau. Chaque candidat a un quart d'heure par table pour préparer une bouchée dégustée par le couple et par le jury.

Vainqueur : une nouvelle fois, aucun ne se qualifie pour la finale !

 

Les 4 cuisiniers, qui n'ont pas réussi à se qualifier pour la finale, s'affrontent lors de l'ultime épreuve de la dernière chance.

Via M6 : Les commentaires du jury

Cyrille ZEN. Cyrille a décidé de partir sur un plat mêlant le sucré et le salé. "Déjà, le visuel, waouh", s'exclame d'entrée le chef Marx. Le chef Constant lui reproche tout de même de ne pas avoir assez cuit son canard.

Norbert TARAYRE. Une fois de plus, Norbert mise sur l'audace. Il a décidé de revisiter le canard à l'orange. Les avis sont plutôt mitigés. "Je ne sais pas si j'aime, je ne sais pas si je n'aime pas", confie le chef Piège, avant d'ajouter, "il faut reconnaître qu'il y a beaucoup de travail".

Tabata BONARDI. Tabata a décidé de changer de registre et de proposer aux chefs un plat plus classique que d'habitude. Le chef Marx lui reproche d'avoir entassé trop d'ingrédients dans son assiette, même s'il souligne "qu'il y a beaucoup de bonnes idées dans ce plat". L'assiette de Tabata n'a malheureusement pas été retenue par les chefs. Elle quitte donc l'aventure aux portes de la finale.

Jean IMBERT. Jean a décidé de mettre les bouchées doubles et de tout miser sur la qualité de son jus. Pour le chef Piège, ce plat est "joli et brillant". Même enthousiasme lors de la dégustation : "La garniture, c'est magique", s'exclame le chef Piège

 

TABATA est éliminée aux portes de la finale, où vont Norbert, Cyrille et Jean (voir vidéo). "C'est dur de terminer à la quatrième place. C'est un rang plus ingrat que de finir second. Je suis restée au pied du podium. Selon moi, les personnes qui arrivent en troisième et quatrième position ont le même niveau. Ce jour-là j'étais juste moins inspirée. Est-ce que tu t'y attendais ? J'ai été éliminée sur un plat de canard rôti. Je suis une personne perfectionniste, je m'en veux. Pendant un mois, j'ai refait ma recette dans la tête. La veille, sur l'épreuve du rouget, les chefs m'ont demandé d'être moins dans le contrôle, de faire des plats plus gourmands. Thierry Marx m'a dit : « vas-y, lâche toi ! ». Résultat : le canard que j'ai cuisiné ne me ressemblait pas. Même le dressage ne me correspondait pas. ".

 

RETROUVEZ-NOUS SUR CE COMPTE TWITTER.

RETOUR PAGE D'ACCUEIL.

LISTE DES 40 DERNIERS ARTICLES.

Related Posts with Thumbnails 

Commenter cet article

Isa. 03/04/2012 07:39


Qui aurait parié au début sur une présence du personnage Norbert en finale...