Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 03/05/2014 8H20

13h15 samedi, reportage : Le rebond des petits patrons.

 

Ce 3 mai sur France 2, 13H15, le samedi, magazine de l’information présenté par Laurent Delahousse, propose Le rebond des Petits patrons. Un reportage de Cécile Tartakovsky, Frédéric Poussin, Luis Marques, Claire Aubinais.

A l'heure de la lutte contre le chômage, loin du Cac 40, les petits patrons des Très Petites et Moyennes Entreprises (TPE et PME) emploient tout de même la moitié des salariés français. Des entrepreneurs qui font la richesse, la créativité de notre pays. Mais leurs entreprises sont fragiles. L'an dernier -en 2013-, plus de 63 000 d'entre elles ont déposé le bilan, un record depuis 2009. Autant de défaillances qui menacent de chômage près de 270 000 personnes. Pour sauver leurs TPE et PME, et garder leurs salariés, ces petits patrons doivent se battre dans une économie difficile.

Sandra, Thierry, Joël, 3 chefs d'entreprises passionnés qui ont connu le succès, puis la chute, ont ouvert leurs portes. Dépôt de bilan, redressement judiciaire, ils connaissent... Malgré la honte, la pauvreté même, ils ont voulu montrer comment on redresse la tête pour s'en sortir : avec de l'énergie et le soutien de quelques autres patrons, bénévoles de l'association « 60 000 Rebonds »... Pour eux, tout a commencé au Tribunal de Commerce de Nanterre, et à celui de Saintes, en Charente-Maritime. Exceptionnellement, l'équipe du reportage a pu y filmer les audiences : à Saintes, on prononce des liquidations judiciaires, mais aussi, on lutte contre la détresse des petits patrons... C'est une première en France : pour que les chefs d'entreprises se reconstruisent, et avec eux, le monde du travail...

Crédit photo © Nathalie Delépine - France télévisions

Commenter cet article

sylvie 03/05/2014 14:10

Je me revois quelques mois en arrière, c'est vraiment le désespoir au moment ou l'on est dans l'obligation de prendre cette décision " la liquidation", c'est une véritable souffrance, que personne ne comprends... Moi depuis, j'ai rebondis, en tant que salarié!! et merci à tous nos chefs d'entreprises!