Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 19/07 13h34

Dans Pékin Express ce jeudi : nouveau binôme, course à 4, "dégustation" et drapeau noir.

A voir ce jeudi à 21 heures sur M6 : deuxième numéro de la saison du jeu Pékin Express. Cette deuxième étape débute sur les berges du mythique Lac Batang Ai, en plein cœur de la forêt tropicale à Bornéo.

C'est ici qu'un nouveau binôme d'inconnus va faire son entrée dans l'aventure. Florian, au tempérament fantaisiste qui ne sort jamais sans son nœud papillon, va faire la rencontre de Gabriel, cérébral et ultra compétiteur ! Leur seul point commun : ils n'ont pas du tout le profil d'aventuriers !

Durant cette étape, les candidats vont parcourir près de 580 kilomètres à travers la nature sauvage de Bornéo. Mais pour pimenter la course, les concurrents devront avancer à 4 ! Ils n'auront pas d'autre choix que d'unir leurs forces avec une autre équipe et faire cause commune pour l'autostop et la recherche d'hébergement. Entre complicité et éclats de rire ou rapports de force et prise de leadership, les personnalités vont se révéler !

La nouvelle règle du panneau « voiture interdite » va venir stopper net les candidats dans leur course. Après avoir sorti les rames lors de la 1re étape, les concurrents devront une fois encore abandonner leur véhicule ! Et c'est un moyen de transport encore plus inattendu qu'ils vont devoir emprunter !

Au menu de cette étape également, des mets typiques de Bornéo vont venir titiller le palais des candidats : yeux de poissons, vers de sagou, foie de requin ou encore pâté de crevettes fermentées. S'ils veulent remporter l'immunité, il leur faudra avoir l'estomac bien accroché !

Le légendaire drapeau noir fera son grand retour pour une course plus infernale que jamais ! Tous les concurrents feront leur maximum pour y échapper et le refourguer à leurs adversaires, sous peine de se voir rétrograder d'une place au classement de la fin d'étape. Les concurrents ne se feront pas de cadeau pour échapper au terrible duel final.

Commenter cet article