Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Stéphane Guillon guest de la série Munch ce jeudi soir, dans le rôle d'un personnage complexe.

Stéphane Guillon guest de la série Munch ce jeudi soir, dans le rôle d'un personnage complexe.

Série Munch, sur TF1 : ce jeudi 1er novembre, dans le second épisode inédit de la soirée, « Une mère courage », voit la participation de Stéphane Guillon dans le rôle de Pierre Lomard.

Munch se retrouve complice d’une évasion à la prison de femmes : Lise, caissière dans un supermarché, tombée pour vol, s’est fait la belle pour faire la lumière sur le suicide suspect de son mari Pierrick. Munch et son équipe enchaîneront fric frac à l’institut médico-légal et enquête dans les stocks du supermarché pour comprendre ce qui est arrivé au malheureux père de famille. Tandis que le passé de Munch ressurgit et que l’on découvre enfin qui est le petit garçon dont la photo est posée sur son bureau...

Mon premier métier est celui de comédien, rappelle Stéphane Guillon qui a débuté à l’âge de 17 ans et démarré sa carrière par le cinéma en 1982, sous la direction de Michel Gérard dans On s’en fout… nous on s’aime. "J’ai énormément travaillé le répertoire classique auprès de Jean-Laurent Cochet et Véra Gregh et cette formation m’a donné une assise. Ensuite, je suis devenu chroniqueur par «accident». Par ailleurs, j’ai toujours eu envie de créer un one-man-show et de faire rire sur scène. Toutes ces facettes du métier d’artiste sont complémentaires. Pour autant, c’est un métier très difficile. Il vaut mieux aimer et savoir faire plusieurs choses. Pour ma part, j’aime m’amuser, me mettre en danger, me surprendre et varier les exercices. Je suis heureux de tourner à nouveau car, pour diverses raisons, je n’ai pas pu le faire durant longtemps et la caméra me manquait".

Stéphane Guillon souligne  qu'il a tourné l'épisode de Munch dans des conditions optimales. "Les deux équipes que j’ai croisées, dirigées par Nicolas Guicheteau et Frédéric Berthe, m’ont très bien accueilli, et Isabelle Nanty insuffle un tel esprit de famille que l’on se sent immédiatement bien. Il est souvent difficile de s’intégrer lorsque l’on est un guest. Cela peut être un vrai cauchemar ou un plaisir et tel est le cas. Les acteurs ont besoin d’être aimés pour donner quelque chose de bon et l’esprit d’équipe sur le tournage est très important".

Concernant son personnage, Pierre Lomard, c’est un personnage impulsif, capable d’une certaine violence que ce soit vis-à-vis de son fils, de son ex-femme, interprétée par Isabelle Nanty, ou dans ses relations de travail. "Il a un rapport viril aux personnes qui l’entourent et, en même temps, il a une véritable faille affective, c’est ce qui est intéressant" (...). Je voulais jouer avec Isabelle Nanty. On n’avait jamais eu l’occasion de travailler ensemble jusqu’alors, mais on se connaît et on s’apprécie beaucoup depuis longtemps. Lui donner la réplique est facile puisque l’on joue la même partition. Elle est très à l’écoute de l’autre et moi aussi. Jouer la comédie, c’est s’écouter et se répondre. J’avais regardé la série au préalable, que je trouvais de qualité, et j’avais déjà travaillé avec Tom Villa. Enfin, le scénario m’a convaincu. J’avais envie de défendre ce personnage complexe, de lui apporter mon âme avec ce qui est dans mes cordes".

Crédit photo © Gilles Gustine - Exilene - TF1.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article