Enfants maltraités, occupons-nous de ce qui ne nous regarde pas : par Carole Bouquet et Martine Brousse.

Enfants maltraités, occupons-nous de ce qui ne nous regarde pas : par Carole Bouquet et Martine Brousse.

Depuis trois décennies, la comédienne Carole Bouquet est engagée pour la cause des enfants victimes de maltraitance, et est porte-parole de La Voix de l’enfant. Martine Brousse a cofondé La Voix de l’enfant, en 1981, de retour d’une mission à la frontière du Cambodge. 

Toutes deux ont écrit un ouvrage vendu dès ce jeudi dans les librairies : Enfants maltraités. Occupons-nous de ce qui ne nous regarde pas.

Le livre est présenté ainsi :

Hugo, 4 mois, tué par son père parce qu’il pleurait trop.

Lucas, 7 ans, violé par son animateur de centre de loisirs.

Binta, 12 ans, victime des nouvelles formes d’esclavage.

Chaque jour, des enfants sont maltraités, frappés, violés ; chaque semaine, un à deux enfants, en moyenne, sont tués, souvent par un membre de leur famille.

Cette violence, aussi sidérante soit-elle, n’a pourtant rien d’une fatalité. Le respect de la vie privée n’est pas un argument opposable à la vulnérabilité d’un enfant. Occupons-nous de ce qui ne nous regarde pas et qui nous concerne tous.

Ce livre dresse un constat terrible, mais donne aussi des pistes pour protéger les enfants et sauver des vies. Chacun d’entre nous peut faire part de ses interrogations au numéro d’appel pour l’enfance en danger. Partout en France, des médecins forment des confrères au repérage des maltraitances, des enquêteurs apprennent à écouter et à recueillir la parole d’un mineur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article