Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 28/10 13h10

Un numéro inédit de Secrets d'histoire consacré ce lundi à Marie Ire d'Angleterre, dite Bloody Mary.

Dans un numéro inédit de Secrets d’histoire, ce lundi 26 octobre à 21h05 sur France 3, Stéphane Bern vous emmène outre-Manche, à la rencontre d’une reine de la Renaissance, au surnom tristement célèbre : Marie Ire d'Angleterre, dite Bloody Mary, ou Marie la Sanglante.

Un surnom qu'elle doit au supplice qu'elle fait infliger à près de trois cents protestants, brûlés vifs pour leur foi, en seulement cinq ans de règne... Mais Marie Ire est avant tout une femme meurtrie par la tyrannie de son père, le terrible roi Henri VIII : ce véritable barbe-bleu épouse six femmes, dont deux seront décapitées, et rompt avec le pape pour créer l’Église d'Angleterre. Il veut absolument un fils, et retire à sa fille aînée Marie son titre d'héritière légitime, avant de l'exiler...

C'est par sa seule ténacité que Marie Tudor réussit à s’emparer du trône d’Angleterre, à 37 ans, et elle va marquer l’histoire de son pays puisqu’elle est la première femme à régner en son nom sur les terres anglaises, préparant l’arrivée de sa demi-sœur, Élisabeth Ire, qui lui succède... C'est donc elle qui a initié la longue tradition des femmes au pouvoir en Angleterre.

Sur fond de trahison familiale et de querelles dynastiques, Secrets d’histoire vous fait voyager au Royaume-Uni, à la découverte du palais de Hampton Court sur la Tamise, l'écrin de la dynastie Tudor, des geôles de la sinistre Tour de Londres... Mais aussi à Ludlow, au pays de Galles où la reine passe son enfance, ou dans l'ancienne forteresse de Framlingham, d'où elle prend le pouvoir... Dans l'abbaye de Westminster où elle est couronnée, la cathédrale de Winchester où elle épouse le futur roi d'Espagne, devenant ainsi à la fois reine d'Angleterre et d'Irlande, mais aussi reine d'Espagne, de Sicile et de Naples.

Intervenants :

Isabelle Fernandes (historienne)

Joëlle Chevé (historienne)

Guy Gauthier (historien)

Bernard Cottret (historien)

Melita Thomas (historienne)

Estelle Paranque (historienne)

Sarah Morris (spécialiste des Tudors)

Crédit photo © SEP

Commenter cet article