Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 8/03/2021 15H

La star japonaise Takeshi Kitano apparaît en France comme comme un cinéaste brillant et multirécompensé. Adepte d’une noirceur stylisée, on connaît moins son double comique, Beat Takeshi, célèbre au Japon pour son humour corrosif et ses tenues délirantes.

Deux visages d’une même révolte, issue d’une enfance à la dure. Né dans un quartier pauvre de Tokyo dévasté par les bombardements américains, le jeune Takeshi souffre de privations. Dissipé à l’école, il prend des coups et riposte par l’insolence. «J’ai pris l’habitude à cette période de râler et de me rebeller contre toute forme d’autorité», raconte-t-il. Étudiant en sciences pour faire plaisir à sa mère qui le rêve ingénieur, il se passionne pour Sartre et Debord, et rejoint les barricades du Mai 68 nippon.

Sa fascination pour le théâtre l’attire dans le quartier d’Asakusa, royaume des cabarets et des acteurs de manzai, duo comique typiquement japonais dans lequel il débutera. Devenu une star de la télé, il obtient un rôle dramatique au cinéma dans Furyo (1983) face à David Bowie.

Mais le public japonais, habitué à ses gags, s’esclaffe lorsqu’il le voit à l’écran ! Kitano décide alors se forger une crédibilité dans le registre tragique. Il multiplie les rôles de «méchant», passe derrière la caméra et s’invente un personnage de dur à cuire intègre et sanguinaire qui hante ses films, de Sonatine, mélodie mortelle à Outrage.

Portrait inédit le mercredi 31 mars à 22h45 sur ARTE. Une virée alerte dans le pan déjanté de la culture japonaise, sur les traces d’un artiste caméléon, qui a accordé au réalisateur Yves Montmayeur un rare et passionnant entretien.

Ce document sera suivi à 23h35 du film L’été de Kikujiro, de et avec Takeshi Kitano (1999). Masao a 9 ans et s’ennuie. Ce sont les grandes vacances et tous ses copains sont partis. Dans la maison vide de sa grand-mère qui l’élève, Masao trouve une photo de sa mère, qu’il ne connaît pas. Il se met alors en tête de partir à sa recherche. Son sac sur le dos, il prend la route et rencontre Kikujiro, quinquagénaire cabotin et roublard. Commence alors un voyage peu ordinaire... 

Crédit photo ⒸTakahiro Wada - Shueisha Inc.

Commenter cet article