Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvelle édition du concours de courts métrages documentaires Infracourts, présidé par Mélissa Theuriau.

 

Nouvelle édition du concours de courts métrages documentaires Infracourts, présidé cette année par la productrice Mélissa Theuriau. L’objectif est de réaliser un documentaire inédit de 3 minutes 15 secondes maximum sur le thème « Mensonges et Trahisons ».

« Petits ou gros, ponctuels ou récurrents, salvateurs ou dévastateurs, ils peuvent se propager en quelques clics à l’ensemble de la planète. Ils envahissent l’espace public, ils s’invitent dans nos vies amoureuses, familiales ou professionnelles … Entre légère omission, grossière manipulation et haute trahison, comment le mensonge impacte-il nos vies ? Existe-t-il des mensonges utiles ? Comment continuer à avancer quand on se sent trahi ? »

Ce concours, ouvert à toutes et tous à partir de 18 ans, célèbre l’émergence de nouvelles formes d’écritures documentaires. Les films peuvent être réalisés avec une caméra, un appareil photo ou un smartphone.

Tous les détails pour l'inscription sont à retrouver sur ftvetvous.fr/infracourts

La participation se fait en remplissant le formulaire et en indiquant l'URL de la vidéo postée sur Youtube.

Un jury de professionnels présidé par Mélissa Theuriau se réunira pour désigner les 10 films gagnants du concours parmi les 30 présélectionnés. Ces films seront diffusés par France 2 dans la case INFRAROUGE.

Parmi les 10 films lauréats, le jury attribuera également :

- Le Grand prix FranceTV-Scam, d’une valeur de 10 000 €, sous la forme d’un contrat d’aide à l’écriture et d’une dotation.

- Le prix Slash-Scam, d’une valeur de 5 000 €, sous la forme d’un contrat d’aide à l’écriture et d’une dotation.

- Le Prix spécial France Culture qui proposera un appui à la création radiophonique de l’un des films lauréats.

Proclamation des résultats le 1er décembre 2021.

Quelle joie de présider cette 7éme édition ! Je vois Infracourts comme un laboratoire, un lieu où l’on incite à oser. En tant que productrice indépendante, rien ne m’émeut davantage que la force évidente d’un regard, d’une intention, encore préservés du formatage et des codes habituels. C’est cette absence de clés, d’expérience aussi qui peut laisser la liberté s’exprimer et créer ainsi une émotion brute et puissante. La force d’un film documentaire, court, moyen ou long, c’est le regard que pose son réalisateur ou sa réalisatrice sur le réel. Et la case Infrarouge est l’une des rares à offrir cet espace de liberté. J’ai hâte de découvrir comment ce thème prometteur vous a inspiré.

Mélissa Theuriau

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article