Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 11/06 6h52

 

Les Cahiers d’Esther, rappelle l'éditeur Allary, a été initiée par Riad Sattouf en 2015 "avec une idée un peu folle : se faire le porte-voix d’une jeune fille d’aujourd’hui pour assister, année après année, à ses transformations, et montrer l’évolution de notre société à travers ses yeux. Chaque semaine, la jeune fille anonyme qui se cache derrière Esther se confie à Riad Sattouf. Elle lui raconte son quotidien, ses états d’âme, sa vision du monde. Riad Sattouf les met ensuite en mots et en images pour composer une planche de bande dessinée, prépubliée dans L’Obs".

Les planches correspondantes à une année scolaire sont réunies en albums. Le premier tome, consacré à l’année de CM1 et aux 10 ans d’Esther, est sorti en 2016. Le dernier tome sortira en 2024, l’année de ses 18 ans.

Depuis hier, le 10 juin, le tome 6 est mis en vente. Environ 17 euros pour ce roman graphique.

Esther entre en troisième ! C’est l’année de ses 15 ans. Elle est en couple avec Abdelkrim (c’est privé, désolé), se paie des délires de ouf avec ses meufs Éva et Léa, se prend la tête avec des redoublantes trop féminines, organise sa première grande soirée d’anniversaire (avec de l’alcool, oui de l’alcool), expérimente la cigarette et crée (enfin) son profil Instagram, qui attire immanquablement les psychopathes. Puis tout est chamboulé par l’arrivée du coronavirus, qui était censé être une grippette… C’est le confinement. Entre ses cours en visio, son père stressé par la pénurie de masques et de gel hydroalcoolique, sa mère en télétravail et son frère complotiste fan de Didier Raoult, le quotidien d’Esther est bouleversé… Mais pleine d’optimisme, elle imagine son « monde d’après ».

Commenter cet article