Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 20/06 7h16

 

Dans Capital ce dimanche soir sur M6, zoom sur le développement des offres de logements insolites. Un reportage présenté par Julien Courbet.

Dormir dans une maison sur l'eau, dans un wagon de l'Orient Express ou encore dans un tramway des années 30 au top du confort, c'est le rêve de beaucoup de Français pour cet été ! Pour y répondre, de nombreux professionnels du tourisme développent des offres de logements insolites. Un marché qui atteint désormais 260 millions d'euros de chiffre d'affaires.

La grande tendance du moment, ce sont les séjours sur des maisons flottantes. On en compte aujourd'hui plus d'une centaine en France. Et le parc se développe sans cesse emmené par deux entrepreneurs concurrents qui se battent pour implanter des villages entiers de maisons flottantes sur les meilleurs sites. À partir de 150 euros la nuit, ils vous proposent une expérience de vacances sur l'eau dans une cabane romantique, avec le sentiment d'être en harmonie totale avec la nature. À quoi ressemble un séjour dans ces maisons ? Comment choisissent-ils les lacs où installer de nouvelles maisons sur l'eau ?

D'autres entrepreneurs ont misé, eux, sur le camping-car flottant. Autrement dit, la location de bateaux habitables qui permet de parcourir les fleuves et rivières de France, sans avoir besoin du permis bateau. Des gammes « low-cost » au grand standing, il faut compter de 80 à 500 euros par personne et par semaine. À la tête de ce business, une famille pionnière dans le secteur, les Carignant. Trois générations se succèdent à la tête de l'entreprise depuis plus de 40 ans. Avec sa flotte de 300 bateaux, elle doit aujourd'hui faire face à de nouveaux acteurs, prêts eux aussi à conquérir nos fleuves et rivières de France. Une bataille qui se joue sur le prix mais aussi sur de nouvelles offres pleines de promesses. Comme celle de vous faire gagner de l'argent ! Vous achetez leur bateau, ils se chargent de le louer en vous reversant une partie de l'agent. Certains garantissent un rendement de 8% par an, mais qu'en est-il vraiment ?

Commenter cet article