Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À voir ce dimanche soir sur Ushuaïa TV : le documentaire inédit La fabrique des pandémies, de Marie-Monique Robin.

À découvrir ce dimanche 22 mai à 20h45 sur la chaîne Ushuaïa TV, du groupe TF1 : La fabrique des pandémies. Un documentaire inédit de Marie-Monique Robin. Musique, Emily Loizeau.

Sras, Ebola, Fièvre de Lassa, ou Covid-19 : depuis les années 2000, l’humanité est confrontée à au moins une nouvelle maladie infectieuse par an. Toutes ces maladies émergentes sont des zoonoses, des maladies transmises par des animaux aux humains.

En précipitant l’effondrement de la biodiversité, les activités humaines sont les responsables de cette "épidémie de pandémies", selon un grand nombre de scientifiques. "La santé planétaire", c’est la réponse qu’ils proposent face à cette menace : une conception globale de la santé pour prendre soin tout à la fois des hommes, des animaux et des écosystèmes.

Dans ce film, la comédienne Juliette Binoche part à la rencontre de scientifiques du monde entier pour comprendre quels sont les liens entre la santé humaine et la santé des écosystèmes.

Lieux de tournage :

  • FRANCE - MUSÉUM NATIONAL D’HISTOIRE NATURELLE. Dans la Grande Galerie de l’Évolution, Juliette s’interroge : les animaux sont-ils responsables du mal qui nous frappe ? Rodolphe Gozlan, écologue de la santé (IRD), lui explique que c’est tout le contraire : notre santé est intimement liée à la leur.
  • THAÏLANDE - PROVINCE DE NAN. Serge Morand est parasitologue et écologue de la santé au CNRS et a collaboré avec Marie-Monique Robin pour la rédaction de La Fabrique des Pandémies. Spécialiste des rongeurs, (qui représentent le premier réservoir d’agents pathogènes) ses études ont confirmé que les épidémies sont liées aux pertes de biodiversité.
  • ÉTATS-UNIS - NEW YORK ET GEORGIE. Les Prs. Felicia Keesing et Richard Ostfeld (Cary Institute of Ecosystem Studies) sont biologistes et inventeurs du concept d’”effet dilution”. Ils dirigent le “Tick Project” autour de la maladie de Lyme et des rongeurs.
  • KENYA- COMTÉ DE KAJIADO. Près d’Oloitokitok, le zoologue Matthew Baylis (Liverpool University) travaille avec les populations d’éleveurs Massaï. Avec son collègue biologiste Éric Fèvre et le professeur de médecine Dismas Ongore (Nairobi University), ils inaugurent un nouveau laboratoire « One Health » qui permettra de coordonner le suivi médical des humains et des animaux dans la région.
  • MEXIQUE - YUCATÁN. Le Pr. Gerardo Suzan (Universidad Nacional Autónoma de México) a fait sa thèse sur l’effet dilution. Avec Benjamin Roche, directeur de recherche à l’IRD, ils ont monté un laboratoire international pour suivre la prévalence et la transmission de pathogènes chez la faune, les animaux domestiques et les humains, en fonction des types de paysages.
  • GABON - FRANCEVILLE. Gaël Maganga est un “chasseur de virus” et spécialiste des chauves-souris. Il travaille dans le P4, un laboratoire ultra sécurisé du Centre International de recherches médicales de Franceville, sur l’émergence de nouvelles zoonoses.
  • GUYANE - FLEUVE SINNAMARY. Rodolphe Gozlan (IRD Guyane) a développé une approche biogéographique des maladies infectieuses qui permet d’identifier les territoires potentiels d’émergence.
  • MADAGASCAR - DISTRICT DE RANOMAFANA. Patricia Wright (Stony Brook University), spécialiste des lémuriens, a créé le ValBio Center, une initiative exemplaire du concept “Planetary Health” visant à promouvoir simultanément la santé des humains, de la faune et des écosystèmes.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article