Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une maison, un artiste, ce dimanche sur France 5 : Le petit nid de Montand à Saint-Paul-de-Vence.

Une maison, un artiste revisite la vie et le parcours de quelques grands noms du monde des arts et de la culture, ou de ceux qui ont laissé une trace dans notre mémoire, en dévoilant les maisons qui ont marqué leur existence et nourri leur imaginaire.

Ce dimanche 28 août à 22h40 sur France 5, numéro consacré à Yves Montand.

Il a 63 ans lorsqu’il se fait construire en 1984 une toute petite maison, au pied des remparts du joli village de Saint-Paul-de-Vence. C’est là qu’il vient se reposer, plusieurs fois dans l’année, de ses multiples activités.

Chanteur, acteur, homme engagé, Yves Montand est mondialement connu, et très populaire en France. Toute sa vie, ses faits et gestes seront scrutés par la presse et ses prises de position commentées. C’est sans doute pour protéger son histoire naissante avec Carole Amiel, de quarante ans sa cadette, rencontrée à Saint-Paul-de-Vence, qu’il fait construire cette petite maison. La traque des photographes va s’intensifier encore lorsque Carole offre à Yves Montand son plus beau rôle, celui de père, à l’âge de 67 ans. La petite maison deviendra alors un véritable petit nid pour permettre à Valentin de grandir loin des regards trop indiscrets…

Mais l'attachement d'Yves Montand à Saint-Paul-de-Vence est bien plus ancien : il a découvert le village lors d’une de ses tournées sur la Côte d'Azur en 1949, pendant laquelle il est passé rendre visite à Jacques Prévert, qui avait ses habitudes à l’hôtel de La Colombe d’Or. Ce jour-là, Yves Montand tombera amoureux de l’hôtel, de Saint-Paul-de-Vence et… de Simone Signoret. Ils s’y marieront deux ans plus tard, puis y viendront plusieurs fois par an prendre le soleil, et ce pendant trente-cinq ans. C’est aussi là qu’il rencontrera des gens de cinéma qui donneront de l’élan à sa carrière d’acteur, comme Henri Georges Clouzot, qui lui proposera un rôle dans Le Salaire de la peur, ou Costa-Gavras, qui le fera jouer dans plusieurs de ses films, dont L’Aveu, rôle dont il était le plus fier.

À Saint-Paul, Yves Montand retrouve en quelque sorte ses racines, lui qui a grandi à Marseille, après avoir fui l’Italie fasciste avec sa famille. Ici, Yves Montand partage des passions toutes simples comme la pétanque et la belote avec les habitants de Saint-Paul comme avec les stars de cinéma de passage à La Colombe d’Or.

Avec les témoignages de :

  • Carole Amiel, compagne d’Yves Montand Valentin Livi, fils d’Yves Montand
  • Costa-Gavras, cinéaste et ami d’Yves Montand
  • Jean-Louis Livi, producteur, neveu d’Yves Montand
  • Luc Larriba, coauteur du livre Yves Montand, la force du destin
  • François Roux, propriétaire de La Colombe d’Or 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article