Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Intolérance : la version restaurée d'un bijou du cinéma sur Arte



 
intol--rance-arte.jpg




Evènement jeudi soir sur le PAF...Non, il ne s'agit pas du nouveau casting de "Femmes de loi"... Mais de la programmation proposée par Arte.




La chaîne franco-allemande diffuse à 20h40 le film "Intolérance" de D.W.Griffith. Film muet de 1916 restauré et accompagné d'une nouvelle musique. Durée de trois heures.




Un film que beaucoup considèrent comme un incontournable de l'Histoire du Cinéma.




Selon la Cinémathèque de Toulouse, "Passé à la postérité pour son gigantisme et son cuisant échec commercial, ce film est surtout mythique par l’audacieuse originalité de son scénario et par le côté révolutionnaire de sa narration (invention du montage alterné). Quatre histoires sans lien dramatique entre elles et situées dans des époques historiques très éloignées, montées simultanément et parallèlement, convergent vers le même concept, l’idée d’intolérance à travers les âges. Un monument du septième art."




Le scénario :
Quatre histoires sont racontées en parallèle, se déroulant à quatre époques différentes et traitant toutes du même sujet, le fanatisme et l'intolérance : la chute de Babylone, au VIe siècle avant J.-C., orchestrée par Cyrus, l'empereur des Perses ; les noces de Cana, la trahison de Jésus et la crucifixion ; le massacre des protestants à Paris lors de la Saint-Barthélemy en 1572 (épisode censuré en France dès la sortie du film, et enfin redécouvert) ; une grève dans une minoterie américaine au début du XXe siècle.




Selon Arte, "Monument du patrimoine cinématographique mondial, chef-d'oeuvre du muet tourné en 1916 par D. W. Griffith, Intolérance raconte quatre histoires différentes destinées à illustrer le propos du cinéaste : "L'inhumanité de l'homme envers l'homme durant les deux mille cinq cents dernières années." Démesuré, le film se hisse à la hauteur de cette ambition. Les décors sont grandioses (la reconstitution de Babylone coupe le souffle !) et les innovations techniques (montage parallèle, profondeur de champ, alternance de gros plans et de plans généraux) inventent un nouveau langage cinématographique. La reproduction digital cinema, réalisée en 2007, permet de redécouvrir les teintes d'origine (bleu nuit, rouge sang, sépia) telles qu'on ne les avait plus vues depuis la première européenne à Londres il y a quatre-vingt-dix ans. Cette version fut présentée le 29 août 2007 en pré-ouverture de la 64e Mostra de Venise".




Photo DR.




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
T
hum... même avis... 3 heures !mais bon je dois avoir des k7 de cette taille en stock..
Répondre
T
Télé Cable met 4 étoiles et parle de "chef d'oeuvre du cinéma, tout simplement".Je vais peut être enregistrer, mais 3 heures ça me paraît bien long.
Répondre