Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Document exclusif (signé Marc Garmirian) dans 66 minutes : le scandale des enfants du Tchad



 

 




Le magazine 66 minutes , diffusé sur M6, propose ce dimanche un document exclusif tourné par Marc Garmirian de l’agence Capa, toujours en détention au Tchad, et qui a enquêté jour après jour, en tant que journaliste, sur l’incroyable opération imaginée par les responsables de « L’Arche de Zoé ».




Comment cette opération humanitaire a-t-elle viré au fiasco ? Ce document, tourné de l’intérieur, avant même que l’affaire ne tourne à la crise diplomatique, apporte des réponses explicites.




Dans ce reportage, une scène étonnante où des membres de l’association posent des bandages et de fausses perfusions sur des enfants juste avant qu’ils ne quittent le pays pour faire croire à une évacuation sanitaire.
« Avec ça, ça fait blessé de guerre ! » dit un membre de l’ONG. Car l’opération d’exfiltration des 103 enfants, tous censés être orphelins et victimes de la guerre du Darfour serait illégale.




Au même moment près de Reims, une autre équipe de Capa est auprès des familles qui attendent ces enfants qui n’arriveront jamais.




Comment les membres de l’association ont-ils sélectionné les 103 enfants qu’ils comptaient emmener en France ? Quelles précautions ont-ils prises pour ne pas attirer l’attention des autorités tchadiennes ? Pourquoi se sont-ils lancés dans cette entreprise, alors qu’ils se savaient hors-la-loi ? Comment les familles d’accueil ont-elles vécu ce drame ?



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
J
Merci pour votre reportage, à mon avis assez équilbré. Le premier à donner une information qui traite l'avant arrestation. Si sur la stratégie utilisée par le Responsable, tout le monde peut avoir aujourd'hui  un doute, les différentes tactiques utilisées et sur lesquelles l'opinion se focalise me paraissent anecdotiques. Reste un point qui me paraît fondamental: Pourquoi les employés locaux de l'Arche de Zoe, quand ils sont informés sur la finalité de l'opération la veille du départ des enfants, ne précisent-ils pas la raison de leur panique. Il disent que ce n'est pas possible. Ne les ont ils pas trompés lorsqu'ils ramenaient des enfants et lors des vérification faites par les "zozo"?Si comme je l'espère ils sont ramenés en france, les Tchadiens ne le seront pas. Reste la parole de Mr Garmirian.
Répondre
R
Moi ça ne me fait pas rire du tout. On les accuse de pédophilie, j'espère qu'ils pourront être jugés en France quand même.
Répondre
S
Mort de rire la petite blonde surexcitée dans le reportage qui dit: "on n'échouera pas!"... Une illuminée...qui vient de faire de sacrés dégâts autant en occident qu'en Afrique.
Répondre
M
Je n'approuve absolument pas leurs méthodes, mais ce reportage " tire sur l'ambulance " en quelque sorte.
Répondre
N
Très curieux cette histoire. Ce qui est sur, c'est qu'on va devoir donner des "compensations" au Tchad pour récupérer ces pieds nickelés !
Répondre
F
Joli coup pour ce magazine que je regarde de + en + souvent.
Répondre