Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Romain 29/11

 




Vladimir-Poutine.jpg





France 2 propose ce soir, un documentaire sur les coulisses du pouvoir russe : "Le système Poutine". Un film réalisé par Jean-Michel Carré et Jill Emery.




Diffusion à 23 heures dans le cadre d'"Infrarouge".




"
Qui est Vladimir Poutine ? D'où vient l'homme qui a fait reprendre l'air aux bombardiers stratégiques russes ? Quel est ce personnage qui contrôle, avec Gazprom 30%, de l'approvisionnement en gaz de l'Europe ? Qui est ce président plébiscité par l'immense majorité des russes ? De l'école du KGB aux palais du Kremlin, de l'obscurité des officines de Saint-Pétersbourg et des manœuvres Kgébistes aux sommets du G8, ce sont 30 années d'histoire chaotique de la Russie que ce véritable thriller politique raconte. La biographie de Vladimir Poutine est exemplaire. Patiemment, avec discrétion, il a gravi tous les échelons du pouvoir. Toujours fidèle à une vision, celle de la grande Russie, attaché viscéralement au prestige de l'empire russe, il a bâti " Le système Poutine ".




Selon France 2, entre témoignages et images d’archive, le documentaire retrace l’ascension progressive d’un homme que rien ne prédestinait au pouvoir. Poutine a tout d’abord œuvré dans l’ombre avant de pouvoir manœuvrer à la lumière. Agent au KGB, adjoint au maire Sobtchak, puis promu à l’administration présidentielle du Kremlin avant d’être nommé dirigeant du FSB (ex-KGB), cet homme dénué de charisme est parvenu – à force de tactiques, de ruses et de stratégies politiques – à accéder au titre tant convoité de Président de la fédération de Russie.




Au terme de sept années de règne, un véritable système – fondé sur la notion "démocratie dirigée" et la volonté de reconstruire la Grande Russie d’antan – est né. Des méthodes contestables et contestées : élimination de ses ennemis politiques, atteinte aux libertés d’expression et de communication, privatisation de l’Etat, répression de l’opposition… Au final, "Vladimir Poutine est l’instigateur d’un système qui repose à la fois sur l’homme, sur l’appareil qui l’a placé au pouvoir et sur l’idéologie dont il est porteur", précise Jean-Michel Carré. Pour illustrer sa démarche, une phrase empruntée à l’écrivain Georges Orwell dans 1984 :
"Le contrôle du passé permet le contrôle du présent, le contrôle du présent permet le contrôle du futur".




Dans son dernier numéro, le JDD publiait une interview de Garry Kasparov, porte-parole d'une coalition qui s'oppose au système Poutine. Un entretien réalisé avant son arrestation en Russie...




Kasparov évoquait la situation des médias en Russie . Tout est sous contrôle, disait-il. "Les responsables de la radio et de la télé sont ou bien directement nommés par le Kremlin ou bien tenus par l'Etat via des compagnies comme Gazprom qui les financent. Par un mélange d'intimidations et de pressions financières tels les menaces de contrôles fiscaux, le pouvoir  a les moyens d'interdire toute critique". 
"Une journaliste par exemple avait commis un article très dur à l'égard de l'ex dissident Bukowski. Elle a eu honte et s'est excusée le lendemain sur son blog. Elle a aussitôt été renvoyée. Je viens d'écrire un ouvrage
(plus psycho-philosophique que politique précise le JDD
). Parce que je suis une figure de l'opposition, il n'a pu figurer à la dernière Foire du livre et n'est disponible que dans les rayons "échecs" des librairies..."




Le plan médias de Poutine, selon Kasparov, est le lavage de cerveaux
. "A force de répéter les choses dix fois par jour, les gens finissent par le croire. Tout est présenté sous un angle favorable et il se met en scène en se réservant l'annonce des bonne snouvelles".




Photo copyright DR.




Commenter cet article

Kamui 29/11/2007 13:23

Kasparov, avec un K, pas G !

thomas 29/11/2007 13:29

Désolé pour l'erreur, je corrige.

kazzz 29/11/2007 10:38

De + en + inquiétant ce type. Je vais enregistrer ce doc car ça finit à 0h40 du mat !Ces docs dans la case Infrarouge, chaque jeudi, devraient repasser en prime sur France 4.

FFF 29/11/2007 10:12

Scénario "abracadabrantesque" ?--->>Vladimir Poutine devrait faire aujourd'hui une intervention télévisée qualifiée d'importante hier par un de ses proches, le président du Sénat, Sergueï Mironov. Il pourrait à cette occasion donner le nom de celui qu'il considère comme le plus apte à lui succéder lors de la présidentielle du 2 mars 2008. Moscou bruissait aussi hier de rumeurs sur le fait que Vladimir Poutine annoncerait au contraire à la télévision sa démission quelques semaines avant la fin de son deuxième mandat, ce qui lui permettrait, n'ayant pas servi deux mandats présidentiels en entier, de contourner l'interdiction qui lui est faite par la Constitution de se présenter à la prochaine présidentielle.Source : http://www.lesechos.fr/info/inter/4654997.htm