Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Flics", avec Diefenthal et Yann Sundberg, sur TF1 (critiques presse)













Les deux premiers épisodes de la série française inédite FLICS sont diffusés ce jeudi sur TF1 dès 20h50. Une série qui fait prendre des risques à la chaîne, écrit le Figaro : celui de bousculer ses ménagères habituées aux enquêtes de héros récurrents et lisses comme Julie Lescaut, et de désorienter les habitués des Experts..."Espérons toutefois, pour l'avenir de sa fiction, que le public suive TF1 sur ce registre novateur et réussi" écrit Isabelle Nataf.




Auteur de "Flics" : Olivier Marchal.
Série créée par Olivier Marchal, Philippe Isard, Simon Michaël et Michel Alexandre, et réalisée par Nicolas Cuche ("David Nolande").
Scénario, adaptation et dialogues : Olivier Marchal et Philippe Isard.
Musique :
Calogero.




Avec : Frédéric Diefenthal (Yach), Yann Sundberg (Constantine), Catherine Marchal (Léa Legrand), Annabelle Hettmann (Anne Rossi/Elsa), Guy Lecluyse (Breunière), Alice Vial (Marie Van Sant), Marc Barbé (Oriou), Nicolas Koretzky (Sacha), Diouc Koma (Salif), Serge Dupuy (Gu), Cylia Malki (Annabelle), Edouard Montoute (Alex Baros)...




Le scénario :


Yach (Frédéric Diefenthal) et Constantine (Yann Sundberg) sont commandants au sein des Brigades actives du sanctuaire de la PJ parisienne sous la direction de Léa Legrand (Catherine Marchal). Autrefois complices, un drame a fait voler leur amitié en éclats. Un fantôme est de retour et ravive les plaies à moitié refermées. Hantés par leur passé, les deux hommes se brûlent les ailes. Jusqu’où peuvent les mener leurs blessures ?




Le début :


Un attentat a eu lieu devant le domicile de la directrice de la police judiciaire, Léa Legrand. Victor Yachvili, commandant à la Brigade de répression du banditisme et Constantine, chef de groupe à la Brigade criminelle, arrivent sur les lieux. La rivalité entre les deux hommes est palpable. De nouveaux stagiaires arrivent au «36». La jeune Marie Van Sant est affectée à l’équipe de Yach alors que sa colocataire Anne Rossi rejoint celle de Constantine. Ce dernier est très perturbé par l’arrivée de la jeune femme…









Frédéric Diefenthal définit ainsi son rôle de Yach :


"Il a plusieurs facettes. Yach est à la fois fonceur, excentrique et sensible. Il me fait penser à un héros de western. Je le perçois un peu comme un cow-boy !
Il n’est pas tête brûlée mais il réfléchit après avoir affronté la réalité. Il fonctionne à l’instinct. A 40 ans, Yach a déjà bien consommé sa vie. Il prend des risques aussi bien en tant que flic, qu’en tant qu’homme. Auparavant, il était épanoui et heureux auprès de ses collègues, comme en témoignent les images du générique. Puis, tout a basculé. Yach transporte une immense douleur et une grande culpabilité. Il est à fleur de peau. Il a mis de la distance entre lui et les autres. Son look n’est pas artificiel. Il se cache derrière sa barbe, son bonnet et sa veste qu’il n’enlève jamais. Le seul moment où l’on perçoit ses faiblesses, c’est quand il est en contact avec sa fille
".




"Pour aborder un personnage, il me paraît normal de s’ancrer dans la réalité d’une profession. Le métier de flic est schizophrénique. A tout moment, ces hommes et ces femmes peuvent être amenés à quitter leur vie privée et à partir au front. Pour d’autres films, j’avais déjà croisé des flics mais je ne m’étais jamais penché sur cet aspect des choses. Je m’inspire de ces rencontres puis j’apporte mon propre ingrédient au mélange
."




Olivier Marchal a eu l’idée de cette série télévisée suite au succès de son deuxième long-métrage, 36, quai des Orfèvres. "
Après l’épuration des services de police, je souhaitais montrer les rapports qu’entretient la justice avec la police actuelle. Dans Flics, deux hommes, appartenant à deux services concurrents, s’opposent. Leur rivalité a des répercussions sur leur travail et leurs brigades respectives.
A travers Flics, je voulais rendre hommage à tous les policiers qui travaillent au «36» et montrer les «coulisses» du quai des Orfèvres, tout en restant dans une fiction romantique et romanesque. Je voulais éviter trop de violence et conserver de l’émotion et de l’humanité."





"
Yach, interprété par Frédéric Diefenthal, est inspiré d’un des premiers flics que j’ai croisé quand je suis arrivé au SRPJ de Versailles qui était un sosie de Patrick Dewaere. Il s’habillait avec des vêtements militaires abîmés, des jeans déchirés, portait des santiags et avait de longs cheveux bouclés et des moustaches «de Gaulois» !
Le pendant, c’est le personnage joué par Yann Sundberg, des types toujours tirés à quatre épingles. Ils travaillent à la Brigade criminelle, le service phare de la P.J.. Ils s’habillent encore en costume cravate car ils sont amenés à enquêter dans tous les milieux sociaux. Ces policiers gèrent aussi bien des affaires de SDF que de politiques et évoluent dans des milieux plus «argentés». Ils essaient de contrebalancer la noirceur de leur métier avec une apparence propre et soignée.
Enfin, le personnage incarné par Catherine Marchal est directement inspiré de Madame Martine Monteil (ndlr : ancienne directrice de la P.J.). Je n’ai jamais travaillé sous ses ordres mais cette femme m’a fasciné. Elle est jolie et élégante. Elle a débarqué dans un milieu de machos et a su s’imposer. Elle a une poigne de fer et est à la fois très froide et très humaine. Catherine (Marchal) devait la voir mais cette rencontre n’a finalement pas eu lieu. Je lui en ai beaucoup parlé et à l’écran, j’ai retrouvé la Madame Monteil que j’avais croisée. Son jeu m’a beaucoup touché."



  
  
  





Quelques critiques presse :




LE MONDE :

""Flics" est une bonne série, avec une intrigue bien ficelée et des personnages crédibles, qui pour une fois ne sont pas filmés comme des produits de supermarché ! Servie par des acteurs convaincants et la réalisation efficace de  Nicolas Cuche, Flics devrait inciter certains héros de TF1 à prendre une retraite anticipée."

mais "TF1 n'est pas encore capable de diffuser un remake de The Shield à 20h50 ni de se lancer dans la noirceur de Police district, série dans laquelle jouait Olivier Marchal. Impossible donc d'échapper à quelques scénes lénifiantes, sans intérêt, surtout dans les deux derniers épisodes, bien moins aboutis".




LE FIGARO :

"Les 4 épisodes de Flics détonnent dans l'univers de la fiction policière de TF1. La chaîne ne nous avait pas habitués à une série aussi noire et réaliste. Enfin une intrigue bien ficelée, des personnages complexes et attachants (...), du réalisme et un langage direct".




TELE STAR :

" Une série noire, rythmée et incisive, dont le registre sied à Diefenthal et Catherine Marchal".




TELE LOISIRS :

"Un scénario très réussi, magnifiquement réalisé et interprété. Vivement la suite".




TELE CABLE :

"(...) La réalisation est bien léchée. Un bémol pour les dialogues que l'on aurait aimé plus percutants".




Photo copyright Bedeau - TF1
.



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article
B
Dés qu'une série française est ne serait-ce que passable, on crie au génie, tellement le niveau d'exigeance est bas.C'est exaspérant.
Répondre
S
Je sais ce que je vais regarder ce soir. Comme il est dit juste au-dessus, Olivier Marchal a été convaincu à la projection et a trouvé que son univers avait été tout à fait respecté ... donc une série policière moins lisse, moins convenue, moins "tout le monde il est beau ..." bref plus proche du monde réel !!!O. Marchal avait même ajouté qu'il n'y avait que les c...s qui ne changeaient pas d'avis !!!Que les critiques se rassurent, un certain nombre de "policiers" vont prendre leur retraite d'après ce qui a été annoncé ...
Répondre
S
Olivier Marchal, après avoir claqué la porte, a trouvé le résultat très bon lors de la projection.
Répondre
D
Diefenthal pas assez "utilisé" au cinéma, dommage.
Répondre
K
A voir visiblement. Pour une fois, je vais enregistrer DH et tenter TF1.
Répondre