Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal Mise à jour le 28/12 15h17








À découvrir prochainement sur M6, la nouvelle mouture de Caméra café. Et à l’instar de la précédente, la nouvelle série, promet la chaîne, dépeint avec une certaine férocité joviale l’univers d’une petite entreprise provinciale. Dès le 18 janvier 2010  à 20h05, a communiqué la chaîne ce lundi.


L’oasis dans lequel se nouent les intrigues est « l’espace détente », lieu de passage, de brassage et refuge de la faune des employés. Pièce centrale de ce théâtre : la machine à café, véritable miroir sans teint devant lequel vont se dérouler sans relâche des saynètes très révélatrices de la « comedia laboria » ; un genre très propice à révéler le mode de vie du personnel, prêt à tout pour exister dans le monde difficile du travail.


Deux personnages à la fois très différents et complémentaires, Rémy - un directeur des achats arriviste et versatile - et son acolyte Franck - un commercial un peu primaire -.


Créée par Bruno Solo, Yvan Le Bolloc’h et Alain Kappauf. Réalisation : Bruno Solo, Yvan Le Bolloc’h, Alain Kappauf, Artus de Penguern, Karim Adda et Gérard Pautonnier. Format 3 mn 30.


Avec Arnaud Ducret, Yannick Choirat, Tom Novembre, Ophélia Kolb, Gaëlle Hausermann, Charline Paul, Sophie Le Tellier


Personnage de Franck Gaillard : Débonnaire et vieille école, c’est un néo-beauf. Il tente avec courage et appétit de maîtriser les nouvelles technologies… sans succès ! C’est avant tout un homme du terroir qui aime le contact, l’affection qu’on lui porte et les apparences. Ce narcissisme exacerbé et parfois pathétique le rend touchant. Sa vie familiale n’est pas extrêmement brillante non plus, victime de son instabilité. Il est le papa de jumelles, qu'il a eues avec sa femme Nathalie, conseillère municipale déléguée à la culture à la mairie de Graviers-sur-Glaise. Franck est manipulateur, immature, velléitaire, cossard, cyclothymique et séducteur compulsif.


Personnage de Rémy Bourgoin : Rémy aime le pouvoir et souffre de ne pas être considéré comme il estime devoir l’être. Il présida le comité de soutien de Nicolas Sarkozy dans la région de la Veule en 2007. Les mots fusion, délocalisation et stock options lui procurent une certaine émotion. Rémy entretient une relation chaotique avec Stéphanie, directrice juridique de Digix. Cette liaison est un des moteurs de l’ambition de Rémy mais elle nourrit aussi ses frustrations. Rémy est vindicatif, ambitieux, cynique, cassant, vaniteux, lâche, paranoïaque et anxieux. Sa pensée : Le libéralisme, c’est un renard libre dans un poulailler libre et Dieu sait que j’aime taquiner les poules


Aperçu (via http://series-tv.premiere.fr ) :





Crédit photo © DR / Capture vidéo.


Commenter cet article

Lionel_78 28/12/2009 19:44


Le principe c'est de faire une mauvaise parodie de la premiere version ?
Les 2 acteurs au lieu de caricaturer des employés caricaturent le bolloch et solo qui jouent des employés ... résultat : ca le fait moins...
j'espere qu'ils vont se degager de se mimetisme rapidement


BZH JpL 28/12/2009 15:26


Du mal à croire que la sauce va prendre avec ce nouveau casting


Jt 22 28/12/2009 14:56


J'aimais bien scènes de ménage, dommage :(


Anthony59 20/09/2009 15:22

Je regrette Bruno Solo et Yvan le Bolloc'h et tous les autres, dommage que ce n'est plus eux :-(

baobab 04/09/2009 15:08

Difficile d'oublier Solo et son compère Le Bolloc'h.

Isa. 04/09/2009 15:04

ça ne le fait pas, je trouve :(