Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fourchette et sac à dos : Julie Andrieu à Bali.

 

Julie-Andrieu-Bali-copie-1.JPG

 

Saison inédite de l'émission Fourchette et sac à dos sur France 5. Ce 21 juillet en première partie de soirée, direction Bali avec Julie Andrieu. A la découverte des traditions et saveurs de l'île indonésienne.

 

Par Beatriz Loiseau, ce que vous verrez dans ce numéro :

10 000 kilomètres au sud-est de Paris, Bali, la plus courue et la plus connue des 13 000 îles que compte l’archipel indonésien. Une enclave hindouiste au cœur du plus vaste pays musulman au monde. Il fait beau et chaud lorsque Julie débarque à Denpasar, la capitale, avant de mettre le cap vers le nord pour rejoindre Jatiluwih. A perte de vue, des rizières en terrasses offrent au voyageur un paysage tout aussi grandiose qu’apaisant. A Bali, c’est la saison des récoltes.

Accueillie par les habitants de la région, notre globe-trotteuse gourmande assiste à un rituel religieux dans les champs et s’essaye au fauchage du riz, un travail harassant, notamment par une telle température. Ne pouvant pas être mécanisée en raison de la configuration du terrain, la riziculture occupe la majorité de la population locale et utilise toujours les techniques ancestrales.

Au village, après s’être intéressée aux différentes sortes de riz produits à Bali, Julie partage un repas mérité avec ses hôtes. Au menu, du riz, bien entendu, et des anguilles de rizière frites, accompagnés de sambal, un condiment à base de piments qu’on agrémente ici de libellules écrasées censées lui donner une saveur inimitable…

Dans la très touristique et néanmoins charmante ville d’Ubud, à 50 kilomètres au sud-est de Jatiluwih, d’autres surprises culinaires attendent Julie. Le restaurant Ibu Oka est réputé pour son babi guling, une spécialité locale. Dès 4 h 30 du matin, elle est prête à assister à la préparation de ce délicieux cochon de lait farci aux épices et rôti à la broche, qui demande quatre heures de cuisson. En attendant de le goûter, quoi de mieux qu’un petit déjeuner composé de bebek tutu ? Traduction : du canard de rizière farci avec un mélange d’épices, enveloppé dans une feuille de palmier et cuit à l’étouffée dans de la cendre d’écorce de riz. Un mets raffiné que les Balinais ne mangent qu’en de rares occasions, car il reste cher pour leurs bourses…

Ensuite, direction Amed, au bord de la mer. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il y a très peu de pêcheurs en Indonésie, parce qu’on considère ici que la mer abrite des mauvais esprits. Néanmoins, certains s’y aventurent et en font leur gagne-pain. Après la pêche du jour, au moment du repas, Julie ne s’entend pas avec ses nouveaux amis sur la cuisson du poisson. A Bali, on l’apprécie très grillé, sec, pimenté et épicé. Question de culture !

Un détour par l’île de Nusa Lembongan, pour rencontrer des cultivateurs d’algues ; un autre par la ville de Candidasa pour visiter des plantations de cocotiers et découvrir les mille et une utilisations de la noix de coco, et c’est déjà la fin du voyage.

 

Crédit photo © JA Andrieu / Stéphane Jobert..

 

Related Posts with Thumbnails

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
leblogtvnews.com

Actu des médias par 2 passionnés, amateurs. Et tweets perso.
Voir le profil de leblogtvnews.com sur le portail Overblog

Commenter cet article